Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Éducation, Page 127

Chapitre 12 — D'autres leçons encore

Que celui qui est sage prenne garde à ces choses et comprenne les actes bienveillants de l'Eternel. Psaumes 107:43.

Dieu possède un pouvoir de guérison qui s'exerce à travers la nature entière. Si un arbre est coupé, si un être humain est blessé, la nature entreprend immédiatement de réparer le mal. Avant même que le besoin ne s'en fasse sentir, les puissances de restauration sont prêtes; dès qu'un coup est porté, toutes les énergies se concentrent pour guérir la blessure. Il en est de même dans le domaine spirituel. Dieu avait prévu un remède au péché avant même son apparition. L'âme qui cède à la tentation est blessée, meurtrie par l'adversaire; mais là où il y a péché, le Sauveur vient. Il appartient au Christ de “guérir ceux qui ont le cœur brisé; [...] proclamer aux captifs la délivrance, [...] renvoyer libres les opprimés.” Luc 4:18.

Nous devons participer à cette œuvre. “Si un homme vient à être surpris en quelque faute [...], redressez-le...” Galates 6:1. Le mot traduit ici par “redresser” signifie “remettre en place”, comme l'on remet en place un os déboîté. Quelle image évocatrice! Celui qui tombe dans l'erreur ou le péché est en rupture avec ce qui l'entoure. Il peut

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»