Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Éducation, Page 181

Chapitre 17 — Poésie et chant

Tes prescriptions sont le sujet de mes psaumes, Dans la maison où je suis étranger. Psaumes 119:54.

C'est dans les Ecritures que l'on trouve les poèmes les plus anciens et les plus sublimes que l'homme connaisse. Avant que le premier des poètes du monde ne chantât, le berger de Madian rapportait ces paroles de Dieu à Job — paroles dont la splendeur n'a jamais été égalée ni même approchée par les plus beaux ouvrages du génie humain:

Où étais-tu quand je fondais la terre? [...]
Qui a fermé la mer avec des portes,
Quand elle s'élança et sortit du sein maternel;
Quand je fis de la nuée son vêtement,
Et de l'obscurité ses langes;
Quand je lui fixai mes prescriptions,
Et que je lui mis des verrous et des portes;
Quand je dis: Tu viendras jusqu'ici, tu n'iras pas au-delà;
Ici s'arrêtera l'orgueil de tes flots?
Depuis que tu existes, as-tu commandé au matin?
As-tu fait connaître sa place à l'aurore? [...]
Es-tu parvenu jusqu'aux sources de la mer?
T'es-tu promené dans les profondeurs de l'abîme?
Les portes de la mer t'ont-elles été dévoilées,

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»