Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Éducation, Page 261

Chapitre 26 — Méthodes d'enseignement

[...] pour donner aux simples de la prudence, au jeune homme de la connaissance et de la réflexion. Proverbes 1:4.

Pendant des siècles, l'enseignement a essentiellement fait appel à la mémoire, grandement mise à l'épreuve, ce qui n'était pas le cas des autres facultés mentales. Les étudiants bourraient laborieusement leur esprit de toutes sortes de connaissances, dont seules quelques-unes étaient utilisables. Un esprit ainsi chargé de notions qu'il ne peut assimiler s'affaiblit; il devient incapable d'un effort vigoureux et indépendant et se contente de s'en remettre au jugement, aux idées des autres.

Certains, constatant les défauts de ce système, ont donné dans l'extrême inverse. Pour eux, l'homme doit simplement développer ce qui est en lui. Mais une telle conception conduit l'étudiant à une autosatisfaction, une indépendance qui le coupe de la source de la vraie connaissance, de la vraie puissance.

L'éducation qui s'adresse à la mémoire, au risque d'éloigner l'homme de toute pensée personnelle, contient des éléments souvent mal évalués. Un étudiant qui renonce à

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»