Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Éducation, Page 281

Chapitre 29 — Le Sabbat

Sanctifiez mes sabbats, et ils seront entre moi et vous un signe auquel on reconnaîtra que je suis l'Eternel, votre Dieu. Ezéchiel 20:20.

Le sabbat détient une valeur éducative inestimable. Tout ce que Dieu nous demande, il nous le rend, enrichi, transfiguré par sa propre gloire. La dîme qu'il réclamait à Israël était destinée à préserver parmi les hommes, dans toute sa beauté, la reproduction du sanctuaire bâti sur le modèle du temple céleste, témoignage de la présence divine sur la terre.

De même, le temps qu'il nous demande nous est rendu, marqué de son nom et de son sceau. “Ce sera un signe entre vous et moi [...] grâce auquel on reconnaîtra que je suis l'Eternel...” Exode 31:13. “En six jours l'Eternel a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s'y trouve, et il s'est reposé le septième jour: c'est pourquoi l'Eternel a béni le jour du sabbat et l'a sanctifié.” Exode 20:11. Le sabbat est un signe de la puissance créatrice et rédemptrice; il nous montre que Dieu est la source de la vie et de la connaissance; il nous rappelle la gloire originelle de l'homme, et témoigne du dessein qu'a Dieu de nous recréer à son image.

Le sabbat et la famille ont été institués en Eden, et sont, dans le projet divin, indissolublement liés. C'est ce jour-là,

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»