Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Évangéliser, Page 112

l'harmonie et l'ordre des armées angéliques, plus nous bénéficierons des efforts de ces agents célestes en notre faveur. — Lettre 32, 1892.

Relations entre évangélisation et pastorat

Il nous faut des prédicateurs de l'Evangile et des pasteurs — Dieu demande des prédicateurs de l'Évangile. Un véritable évangéliste aime les âmes. Tel un chasseur ou un pêcheur, il se met en quête des hommes. Il nous faut des pasteurs*Voir aussi p. 312-317, “Le travail pastoral”. — des bergers fidèles — qui ne flatteront pas le peuple de Dieu ni ne le traiteront durement, mais le nourriront du pain de vie.

Le travail de chaque ouvrier fidèle intéresse au plus haut point Celui qui s'est donné lui-même pour la rédemption de l'humanité. — Lettre 21, 1903.

Un double mandat — Une seule personne assume habituellement la tâche qui, normalement, devrait être répartie entre deux ouvriers; car la charge de l'évangélisation est intimement liée à celle du pastorat, ce qui double du même coup la charge des responsabilités de l'ouvrier en place. — Testimonies for the Church 4:260 (1876).

Accorder aux nouveaux ouvriers un préjugé favorable — Le prédicateur n'a pas lieu de craindre que par suite de l'arrivée d'un nouvel ouvrier qui sera mis en contact avec les gens l'intérêt manifesté par ces derniers soit compromis et que l'œuvre dans laquelle il est engagé en subisse nécessairement des dommages.

Que vos mains ne touchent surtout pas l'arche; Dieu prendra indubitablement soin de sa cause. Les hommes qui ont été envoyés par le Seigneur et qui collaborent avec lui refléteront un surcroît de lumière; les aînés dans le ministère devraient accueillir fraternellement ces derniers, les traiter avec respect et les inviter à se joindre à eux pour prêcher le message. — Manuscrit 21, 1894.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»