Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Évangéliser, Page 136

Cultiver des relations avec les ecclésiastiques des autres Églises — Il devrait être évident pour tous que nous sommes des réformateurs, non des sectaires. Quand nos prédicateurs pénètrent dans un nouveau territoire, ils devraient chercher à lier connaissance avec les ecclésiastiques des différentes Églises*Voir aussi p. 504-506, “Ecclésiastiques appartenant à d'autres Églises”.. On a perdu beaucoup en négligeant de le faire. Si nos prédicateurs se montraient amicaux et sociables, et s'ils ne se comportaient pas comme s'ils avaient honte du message dont ils ont la charge, cela ferait une excellente impression, et les pasteurs de ces communautés auraient une opinion favorable de notre perception de la vérité. Il faut donner à ces hommes la possibilité de se montrer bienveillants s'ils le désirent.

Nos prédicateurs devraient veiller soigneusement à ne pas donner l'impression que nous sommes des loups s'introduisant furtivement dans les troupeaux pour s'emparer des brebis. Il est indispensable que nos ministres de l'Évangile comprennent bien leur position et l'objet de leur mission: attirer l'attention des gens sur les vérités de la Parole de Dieu. Un certain nombre de chrétiens adhèrent à la plupart de nos croyances. Il y a là un terrain d'entente grâce auquel nous pouvons nouer des relations avec des croyants appartenant à d'autres Églises; et quand nous avons lié connaissance avec eux, parlons surtout des sujets sur lesquels nous nous accordons. Ainsi, nous ne serons pas amenés à aborder d'emblée et brutalement ceux qui nous divisent. — The Review and Herald, 13 juin 1912.

Écartons les barrières inutiles — Lorsque nous pénétrons dans une localité, nous ne devrions pas dresser sans raison des barrières entre nous et les autres confessions chrétiennes, notamment l'Église catholique, ce qui leur ferait supposer que nous sommes leurs ennemis jurés. Nous ne devrions pas faire naître inutilement dans leur esprit des préjugés, en menant campagne contre eux. Parmi les catholiques, il y a beaucoup de personnes qui vivent conformément à la lumière qu'elles ont reçue, et souvent, bien mieux que bon nombre de ceux qui professent croire à la vérité présente; et Dieu les mettra à l'épreuve aussi sûrement qu'il nous a mis, nous, à l'épreuve. — Manuscrit 14, 1887.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»