Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Évangéliser, Page 225

Comment traiter de l'immortalité de l'âme

Ne nous pressons pas de présenter les points controversés — Il convient de faire preuve d'une grande sagesse quand on présente une vérité diamétralement opposée aux opinions et aux pratiques des gens. Dans ses contacts avec les Juifs, Paul avait l'habitude d'insister sur les prophéties pour les amener pas à pas, après un certain temps, à découvrir que le Christ est le vrai Messie.

J'ai vu que nos prédicateurs avancent trop rapidement dans la présentation de leurs sujets, et abordent trop tôt dans leurs campagnes les aspects les plus controversés de notre foi. Certaines vérités ne soulèvent pas trop d'objections; ce sont elles qui devraient être présentées jour après jour et même semaine après semaine avant les questions du sabbat et de l'immortalité. Vous gagnerez ainsi la confiance du public en ayant recours à des arguments clairs et probants. On se rendra compte que vous comprenez les Écritures. Quand la confiance est acquise, il est temps de parler ouvertement du sabbat et de l'immortalité.

Mais ceux qui manquent de sagesse introduisent ces questions trop tôt: ils ferment ainsi les oreilles des gens, alors qu'avec plus de prudence, plus de foi, de doigté et de sagesse, ils auraient pu les conduire pas à pas vers les importants dénouements des prophéties en insistant sur les aspects pratiques des enseignements du Christ. — Lettre 48, 1886.

Une des grandes duperies — Toutes sortes de séductions vont se manifester. Les vérités les plus évidentes de la Parole de Dieu sont obscurcies par une foule de théories humaines. Des erreurs mortelles sont présentées comme des vérités devant lesquelles il faut s'incliner. La simplicité de la piété authentique est ensevelie sous la tradition.

La doctrine de l'immortalité naturelle de l'âme est une erreur avec laquelle l'ennemi trompe l'homme. Cette erreur est à peu près universelle. ...

C'est un des mensonges forgés dans la synagogue de Satan, un des desseins empoisonnés de Babylone. “Toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et... les rois de

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»