Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Évangéliser, Page 416

du Seigneur, nos églises auront une vie et un dynamisme dont elles manquent depuis longtemps. La valeur de l'âme que le Christ a sauvée sera appréciée. Nos sœurs ont généralement bien du mal avec leur famille qui s'accroît, et du fait que leurs difficultés sont considérées comme quantité négligeable. Depuis si longtemps j'espère que des femmes recevront la formation voulue pour venir en aide à nos sœurs, pour les arracher à leur découragement et leur faire comprendre qu'elles peuvent accomplir quelque chose pour le Seigneur. Un tel ministère pourra faire pénétrer dans leur propre vie des rayons de soleil qui rejaillissent dans le cœur de leurs semblables. Dieu vous bénira, ainsi que toutes celles qui feront cause commune avec vous dans cette noble tâche. — Lettre 54, 1899.

A la recherche des perdus

Une Bible pour chaque foyer — La Bible est libérée de ses chaînes. Elle peut être présentée chez tous les humains et ses vérités peuvent être proposées à la conscience de chacun. Il en est beaucoup, qui, tels les nobles Béréens, sonderont quotidiennement les Ecritures pour eux-mêmes quand la vérité leur aura été exposée, afin de s'en assurer eux-mêmes. Le Christ a dit: “Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi.” Jean 5:39. Jésus, le Rédempteur du monde, engage les hommes non seulement à lire les Écritures, mais à les sonder. C'est là une tâche énorme et importante qui nous est confiée et dont nous tirerons grand profit, car l'obéissance au commandement du Christ ne restera pas sans récompense. Dieu couronnera de signes particuliers de sa faveur cet acte de loyauté qui consiste à suivre la lumière révélée dans sa Parole. — Counsels on Sabbath School Work, 84 (1889).

Nombreux sont ceux qui sont sur le seuil du royaume des cieux — Dans le monde entier, des hommes et des femmes tournent vers le ciel des regards angoissés. Avec prières et avec larmes, ils réclament la lumière, la grâce de l'Esprit. Beaucoup sont sur le seuil du royaume des cieux, attendant seulement l'invitation d'y entrer. — Conquérants pacifiques, 96 (1911).

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»