Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Évangéliser, Page 459

Conseils à retenir

Les qualités d'une bonne musique — Le chant peut être sérieusement amélioré. Certains s'imaginent que plus ils chantent fort, plus ils font de la musique! Mais il ne faut pas confondre la musique avec le bruit. Un chant convenable est semblable à celui des oiseaux; il est contrôlé et mélodieux.

Dans certaines de nos églises, j'ai entendu des solos qui étaient parfaitement déplacés pour un service religieux dans la maison du Seigneur. Les notes prolongées et le style particulier aux chants d'opéra ne plaisent pas aux anges. Au contraire, les chants de louange exprimés simplement et sur un ton naturel les charment. Les chants où chaque mot est articulé distinctement, sur des notes justes, sont ceux auxquels ils se joignent pour chanter. Ils entonnent le refrain lorsqu'il est chanté du fond du cœur, avec l'esprit et l'intelligence. — Manuscrit 91, 1903.

Bien répartir le temps réservé au chant — Il y a des progrès à faire dans la manière de conduire nos camps meetings, pour que ceux qui y assistent en tirent davantage de profit. Il y a des rencontres qui se tiennent dans la grande tente, où tous s'assemblent pour le culte; mais il y a tant de monde que seul un petit nombre de personnes peuvent y prendre part, et beaucoup parlent si bas que quelques-uns seulement peuvent les entendre. ... Parfois, beaucoup de temps est consacré au chant. Il arrive même qu'il y ait un long cantique avant la prière, un autre également long après la prière, et beaucoup de chants sont introduits durant toute la réunion. Ainsi, des moments précieux ont été mal employés, et on n'a pas fait la moitié du bien qu'on aurait pu faire si le programme avait été bien préparé. — The Review and Herald, 27 novembre 1883.

Cérémonial et parade — Le royaume de Dieu ne consiste pas en cérémonial et en parade. C'est quand on a perdu la notion des principes vitaux du royaume de Dieu que les cérémonies se multiplient et que l'on tombe dans l'exagération. Mais le Christ ne demande ni des formes ni des cérémonies. Il aspire à cueillir sur sa vigne des fruits de sainteté et de désintéressement, des œuvres de bonté, de miséricorde et de vérité.

Une présentation somptueuse, des chants magnifiques et certaines musiques instrumentales dans l'église ne sont pas de

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»