Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Évangéliser, Page 549

La divinité défigurée

Agir avec circonspection — Nous avons pour principe de ne pas mettre en relief les points de notre foi qui sont en opposition directe avec les us et coutumes des gens; et cela, aussi longtemps que le Seigneur ne leur a pas donné l'occasion de savoir que nous croyons en Jésus-Christ, en sa divinité et en sa préexistence. — Testimonies to Ministers and Gospel Workers, 253 (1895).

Nous aurons à affronter des enseignements erronés — A bien des reprises, il nous faudra affronter l'autorité d'hommes qui étudient des sciences d'origine diabolique, par lesquelles Satan agit pour nier Dieu et le Christ. Le Père et le Fils ont chacun leur personnalité. Jésus a dit: “Moi et le Père nous sommes un”. Jean 10:30. Cependant, c'est le Fils de Dieu qui est venu dans le monde sous forme humaine. Abandonnant robe et couronne royale, il a revêtu sa divinité d'humanité, afin que par son sacrifice infini le genre humain puisse devenir participant de la nature divine et qu'il échappe à la corruption qui règne dans le monde par la convoitise. — Testimonies for the Church 9:68 (1909).

La vérité face aux manifestations spiritualistes — J'ai reçu mission de déclarer: On ne doit pas se fier à ceux qui prônent des idées scientifiques avancées. Ils émettent des allégations comme suit: “Le Père est semblable à la lumière invisible; le Fils est la lumière incarnée et l'Esprit est la lumière diffusée”. “Le Père est comparable à la rosée, vapeur invisible; le Fils est semblable à la rosée admirablement matérialisée; l'Esprit est comme la rosée tombée pour devenir source de vie”. Voici une autre assertion: “Le Père est semblable à la vapeur invisible; le Fils est comme le nuage sombre; l'Esprit est la pluie qui se répand en ondées bienfaisantes”.

Toutes ces conceptions spiritualistes ne sont que du vent. Elles sont erronées, imparfaites. Elles portent atteinte à la majesté de Celui qui ne saurait être comparé à quoi que ce soit de terrestre. Dieu ne peut être comparé aux choses qu'il a créées. Il ne s'agit que de choses terrestres qui sont frappées par la mélédiction divine à cause des péchés de l'homme. Ce qui est de la terre ne peut être utilisé pour décrire le Père. Le Père est

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»