Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Évangéliser, Page 561

Section 19 — L'ouvrier Ses compétences

L'esprit du ministère

Se dévouer pour les âmes — Quand le berger s'en va à la recherche de la brebis perdue, il ne doit pas faire preuve d'un intérêt mitigé, mais il doit travailler avec ardeur pour les âmes. Cela exige que l'on sonde son cœur avec sérieux, que l'on recherche Dieu dans un esprit de prière fervente, en vue de le connaître, lui et la puissance de sa grâce, “afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ”. Ephésiens 2:7. — Lettre 8, 1895.

Témoigner de la compassion envers les âmes perdues — Combien peu d'entre nous considèrent le salut des pécheurs de la même manière que les habitants du ciel, c'est-à-dire comme un plan établi de toute éternité dans la pensée de Dieu! Combien peu d'entre nous sont cœur à cœur avec leur Rédempteur dans cette œuvre solennelle! C'est à peine si nous avons le dixième de la compassion que nous devrions avoir pour les âmes perdues. Il y en a tant à avertir encore, et cependant, combien peu de chrétiens manifestent le même amour que Dieu pour l'humanité, au point d'accepter de n'être rien, pourvu qu'ils puissent voir des âmes amenées à Jésus! — Ministère évangélique, 109, 110 (1915).

Consécration, amour et abnégation — Celui qui travaille pour Dieu devrait mettre en œuvre les plus hautes

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»