Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Évangéliser, Page 587

et convaincante des Écritures, et l'aspect spirituel du ministère était négligé. ...

En voici la raison: en dehors des réunions, ils passaient une grande partie de leur temps à écrire, en s'excusant de ne pouvoir faire de visites parce qu'ils étaient trop occupés et trop fatigués. Après cela, quand ils montaient sur l'estrade pour donner la causerie, ils étaient intellectuellement épuisés. Ces hommes n'étaient pas dans les dispositions voulues pour accomplir une tâche sur laquelle Dieu aurait pu apposer son sceau. Ils n'étaient plus capables de s'exprimer clairement. Malgré cela, s'ils prêchaient en proie à une grande excitation, ils s'imaginaient que leurs interventions étaient puissantes. Ils touchaient à tout, présentant une abondance de matière qui, à leurs yeux, était convaincante, et d'une évidence irrésistible; mais en fait, ils étouffaient la vérité sous un monceau d'arguments déversés devant leurs auditeurs, si bien que ceux-ci étaient incapables de comprendre l'essentiel. Tout ce dont parlaient les deux prédicateurs était embrouillé. Ils abordaient un si grand nombre de sujets dans une seule causerie qu'aucun point n'était clairement établi dans l'esprit de ceux qui n'étaient pas familiarisés avec la vérité... Un seul sujet, exposé en mettant l'accent sur quelques idées clairement énoncées, aurait eu un plus grand impact sur l'auditoire que cette masse d'arguments qu'ils croyaient être une évidence de nature à étayer leurs affirmations. — Lettre 47, 1886.

Principes relatifs à la santé*Voir aussi p.461-494, “Évangélisation et action sanitaire”.

Les prédicateurs sont enclins à négliger leur santé — Satan est à l'œuvre pour détruire. Il voudrait inciter ceux qui aiment Dieu et qui prêchent l'Évangile à ne pas prêter attention à leur santé physique, car celle-ci a une grande influence sur le niveau global de la vie morale. Les prédicateurs consacrent trop de temps à prêcher, au point d'épuiser leurs forces vitales... C'est la multiplicité des longs discours qui fatigue.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»