Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Évangéliser, Page 599

atteignait ceux qui l'écoutaient, et ses paroles pénétraient leurs cœurs; ils étaient capables de comprendre ce qu'il disait avant même qu'il n'ait prononcé la phrase suivante. Certains prédicateurs semblent croire qu'il leur faut parler à toute vitesse, de crainte que l'inspiration ne leur manque, à eux et à leurs auditeurs. Si c'est cela l'inspiration, eh bien! qu'ils la perdent, et plus tôt ce sera, mieux cela vaudra. — Manuscrit 19b, 1890.

Le prédicateur — sa présentation

La personnalité du prédicateur — D'après la lumière qui m'a été donnée, le ministère est une fonction élevée et sacrée. Ceux qui acceptent de l'exercer devraient posséder le Christ dans leur cœur, et manifester le désir profond de le représenter dignement auprès des hommes dans tous leurs actes, par leurs vêtements, leurs paroles, et même leur manière de s'exprimer. ...

Les mots que nous utilisons, nos actes, notre comportement, nos vêtements — tout cela devrait constituer une prédication. Non seulement nous devrions parler aux autres avec notre langue, mais notre personnalité tout entière devrait être pour eux une prédication. — Testimonies for the Church 2:615, 618 (1871).

Conséquences d'une tenue négligée — Un prédicateur qui néglige sa tenue vestimentaire choque souvent les personnes de bon goût et raffinées. Ceux qui pèchent dans ce domaine devraient corriger leurs erreurs et se montrer plus attentifs. L'aspect négligé du prédicateur aboutira à la perte de certaines âmes. En effet, la première impression que celui-ci produit est défavorable: les gens ne voient pas de rapport entre les vérités qu'il présente et sa tenue. Ses vêtements témoignent contre lui. A le voir, on pourrait croire que le peuple qu'il représente est composé de personnes peu soigneuses, peu soucieuses de leur tenue, si bien que ses auditeurs n'ont aucune envie de les fréquenter. — Testimonies for the Church 2:613 (1871).

Manque de goût — Certains de ceux qui exercent le saint ministère s'habillent d'une telle façon que, dans une certaine mesure au moins, ils nuisent à l'influence de l'œuvre qu'ils

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»