Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 103

Foi, vertu, science, 2 avril

Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu... 2 Pierre 1:3.

Après avoir reçu la foi de l'Évangile, nous devons nous efforcer, en premier lieu, de joindre à la vertu les principes de pureté, nettoyant ainsi notre cœur et notre esprit en vue de la réception de la vraie connaissance.3Testimonies for the Church 1:552. L'apôtre nous a présenté l'importance d'une progression continue dans la vie chrétienne. Notre manque de connaissance spirituelle est sans excuses. [...] La foi constitue le premier degré de l'échelle du perfectionnement. Sans la foi, il n'est pas possible de plaire à Dieu. Mais nombreux sont les croyants qui s'arrêtent à cet échelon et qui ne montent jamais plus haut. Ils pensent que, lorsqu'ils ont professé le nom du Christ et que leur nom est inscrit dans les registres de l'Église, ils n'ont plus rien à faire. La foi est indispensable. Mais la Parole inspirée déclare: “Joignez à votre foi la vertu.” Ceux qui désirent la vie éternelle et une place dans le royaume de Dieu doivent poser, pour l'édification de leur caractère, les fondements de la vertu. Jésus sera la pierre de l'angle de cet édifice. Tout ce qui souille l'âme doit être banni de l'esprit et de la vie. Lorsque les tentations se présentent, il faut leur résister avec la force du Christ. Nous devons cultiver dans nos caractères la vertu de l'agneau sans tache jusqu'à ce que notre âme puisse atteindre la pureté.

L'exemple de Joseph prouve que la jeunesse peut rester pure tout en étant en contact avec le monde et ses péchés, et joindre à la foi la vertu. [...]

Chaque instant de notre vie est une réalité intense, lourde de responsabilités solennelles. L'ignorance ne sera pas une excuse à notre manque de connaissance spirituelle, car nous sommes exhortés à joindre à la vertu la science. [...] Les pêcheurs ignorants devinrent des hommes capables et cultivés; et les leçons qu'ils eurent le privilège d'apprendre sont écrites pour nous servir d'exemples et d'avertissements. Nous sommes invités à devenir des élèves de l'école du Christ. Nous avons besoin d'acquérir toute la science possible.4The Review and Herald, 21 février 1888.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»