Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 110

Comment croître dans la grâce, 9 avril

Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne œuvre, selon qu'il est écrit: Il a fait des largesses, il a donné aux indigents; sa justice subsiste à jamais. 2 Corinthiens 9:8, 9.

Combien d'entre nous, qui désirent ardemment croître dans la grâce, prient pour l'obtenir et s'étonnent de ne pas recevoir d'exaucement à leurs prières! Le Maître leur a donné une œuvre à accomplir et cette œuvre servira à leur perfectionnement.

À quoi servent vos prières quand le travail vous presse? La question qui importe est celle-ci: Cherchez-vous à sauver les âmes pour lesquelles le Christ est mort? Votre croissance spirituelle est fonction de la lumière que vous donnez aux autres après l'avoir reçue de Dieu. Il faut que vous nourrissiez les sentiments les meilleurs pour faire le bien dans votre église, dans votre famille, dans votre entourage. Au lieu d'être tourmentés par l'idée que vous ne croissez pas en grâce, faites seulement le travail qui se présente à vous, chargez-vous du fardeau des âmes et essayez par tous les moyens possibles de sauver les perdus. Soyez bons, miséricordieux, aimables. Parlez de la bienheureuse espérance avec humilité; entretenez-vous de l'amour de Jésus; faites part aux autres de sa bonté, de sa miséricorde, de sa justice et cessez de vous demander anxieusement si vous croissez en grâce ou non. Les plantes n'ont aucun effort conscient à faire pour se développer. [...] Elles ne se soucient pas continuellement de leur croissance; elles ne font que pousser sous le contrôle de Dieu.22The Youth's Instructor, février 1898.

C'est seulement en accomplissant avec le plus grand soin le travail précis que le Christ nous a commandé — en témoignant aussi le plus grand intérêt, et jusqu'à la limite de nos possibilités, à ceux qui ont besoin d'être aidés et bénis que nous croîtrons en grâce. [...] Les chrétiens qui croissent sans cesse dans le zèle et dans l'amour n'apostasient jamais. [...] Leur sagesse et leur capacité de travail se développent. Ils paraissent envisager les plus vastes projets; ils sont prêts à s'engager dans les entreprises les plus audacieuses et ils n'ont pas le temps de s'adonner à la paresse, ni l'occasion de rester oisifs.23The Review and Herald, 7 juin 1887. Les trésors de la grâce sont absolument illimités.24Lettre 71, 1893.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»