Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 134

Mon corps appartient à Dieu, 1 mai

Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. 1 Corinthiens 6:19, 20.

La vie est un don de Dieu. Notre corps nous a été donné pour être mis au service de l'Éternel et Dieu désire que nous en prenions soin et que nous l'évaluions à son vrai prix. Nous devons conserver ce corps dans les meilleures conditions physiques possibles et sous les meilleures influences spirituelles. [...]

Une vie pure et saine est la plus favorable pour le perfectionnement du caractère chrétien et pour le développement des facultés de l'esprit et du corps.

La loi de la tempérance doit régir la vie de tout chrétien. Dieu doit être présent dans toutes nos pensées. La gloire divine ne doit jamais être perdue de vue. Libérons-nous de toutes les influences qui pourraient captiver nos pensées et nous éloigner de Dieu. Nous avons des obligations sacrées envers le Sauveur en ce qui concerne la maîtrise de nos corps et la domination de nos appétits et de nos passions, afin qu'ils ne nous éloignent pas de la pureté et de la sainteté ou qu'ils ne détournent pas nos esprits de l'œuvre que l'Éternel exige de nous.1Counsels on Health, 41, 42.

Ceux qui servent Dieu avec sincérité et vérité formeront un peuple particulier, différent du monde, séparé de lui. Leur nourriture sera préparée, non pour satisfaire la gloutonnerie ou pour flatter un goût perverti, mais pour leur assurer la plus grande force physique et par conséquent les meilleures conditions mentales. [...]

Notre Père céleste nous a accordé une grande bénédiction en nous dotant de la réforme sanitaire qui nous permet de le glorifier par l'obéissance à ses lois. [...] Le fonctionnement harmonieux et vigoureux de toutes les facultés de notre corps et de notre esprit nous assure le bonheur; plus nos facultés s'élèvent et s'ennoblissent, plus notre bonheur devient pur et saint.2Counsels on Health, 50, 51.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»