Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 151

La tempérance dans le travail, 18 mai

Voici ce que j'ai vu: [...] Si Dieu a donné à un homme des richesses et des biens, s'il l'a rendu maître d'en manger, d'en prendre sa part, et de se réjouir au milieu de son travail, c'est là un don de Dieu. Ecclésiaste 5:17, 18.

Le temps passé à acquérir et affermir notre santé physique et mentale est particulièrement bien employé. [...] Il est facile de perdre sa santé mais il est très difficile de la retrouver. [...] Nous n'avons pas le droit de diminuer ou de léser une seule de nos fonctions physiques ou mentales par le surmenage ou par l'abus d'une partie quelconque du mécanisme humain.81The Health Reformer, avril 1877.

Ceux qui se dépensent sans compter pour accomplir un grand travail en un temps limité et qui continuent à peiner quand leur raison leur ordonne de se reposer ne gagnent rien. Ils vivent sur un capital d'emprunt. Ils dépensent les forces vitales qui leur seront nécessaires plus tard. Et quand on fera appel à l'énergie qu'ils ont employée d'une façon si téméraire, ils seront incapables d'agir. [...] Le moment où ils seraient utiles est venu, mais leurs ressources physiques sont épuisées. Tous ceux qui violent les lois de la santé doivent un jour tomber malades à un plus ou moins grave degré.82Counsels on Health, 99.

La plupart des fatigues et des travaux qui usent et vieillissent les gens ne sont pas imposés par Dieu, mais ce sont des fardeaux dont ils se sont chargés en faisant les choses mêmes que la Parole divine défend.83The Health Reformer, janvier 1877.

Notre devoir ne nous oblige pas à nous surmener. Il arrive parfois que certaines personnes soient placées dans des situations qui entraînent du surmenage mais ce devrait être l'exception et non la règle. [...] Si nous honorons le Seigneur en faisant notre part, lui fera la sienne en nous conservant en bonne santé. [...] Si nous observons la tempérance dans notre nourriture, dans notre boisson, dans notre vêtement, dans notre travail, nous pouvons faire pour notre santé ce qu'aucun médecin ne réussirait à accomplir.84Temperance, 139.

*****

Ne cherchez pas à faire en un jour le travail de deux.85Ministère évangélique, 240.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»