Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 178

Soyez bons et pratiquez le bien, 13 juin

Confie-toi en l'Éternel, et pratique le bien; aie le pays pour demeure et la fidélité pour pâture. Psaumes 37:3.

Le vrai bonheur ne se trouve que dans l'amour du bien et dans sa pratique. La joie la plus pure et la plus noble est réservée à ceux qui accomplissent fidèlement les devoirs qui leur sont assignés. [...]

Le Christ nous a donné à tous un ministère à remplir. Il est le Roi de gloire et cependant il a déclaré: “Le Fils de l'homme est venu, non pour être servi mais pour servir.” Il est le monarque des cieux et cependant il a volontairement consenti à venir sur cette terre pour y accomplir l'œuvre que son Père lui a confiée. Le Christ a ennobli le travail. Pour nous donner l'exemple de l'activité, il s'est livré aux occupations de charpentier. Il contribua, dès son jeune âge, aux besoins de sa famille. Il comprit qu'il faisait partie du corps familial et il en partagea volontairement les charges.

Les jeunes enfants et les adolescents devraient prendre plaisir à alléger les soucis de leurs parents en adoptant au foyer une attitude désintéressée. En portant joyeusement les fardeaux qui leur échoient, ils s'entraîneront à occuper un jour des postes de confiance et de responsabilité. Ils doivent réaliser chaque année de nets progrès et abandonner graduellement, mais sûrement, leur inexpérience de jeunes gens et de jeunes filles pour acquérir la maturité d'hommes et de femmes. En accomplissant fidèlement les devoirs familiers du foyer, les enfants posent les bases d'une perfection mentale, morale et spirituelle.41The Youth's Instructor, 5 décembre 1901.

Certains pensent que la richesse qui dispense du travail est une vraie bénédiction; au contraire, ceux qui sont toujours actifs et qui vaquent à leur labeur quotidien avec un cœur joyeux détiennent le bonheur le plus parfait, la santé la plus florissante; une saine fatigue qui résulte d'un travail bien réglé leur assure un sommeil bienfaisant et régénérateur. La sentence prononcée contre l'homme, et selon laquelle il devrait gagner son pain quotidien à la sueur de son front, et la promesse qui lui fut faite d'un bonheur et d'une gloire à venir émanent du même trône et sont toutes les deux des bénédictions.42Christian Temperance and Bible Hygiene, 97.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»