Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 183

L'amour prévenant au foyer, 18 juin

Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous. 1 Jean 4:12.

Que l'atmosphère familiale soit parfumée par votre affectueuse prévenance.56Lettre 18b, 1891.

Il faut que le foyer soit le centre de l'affection la plus pure et la plus élevée. Cultivons chaque jour avec persévérance la paix, l'harmonie, l'amour et le bonheur jusqu'à ce que ces précieuses vertus demeurent dans le cœur de ceux qui constituent la famille.57The Signs of the Times, 14 novembre 1892.

S'il y a tant de personnes insensibles dans notre monde c'est que la véritable affection a été considérée comme une faiblesse et qu'on l'a repoussée et réprimée. Le côté le plus noble de la nature de ces personnes a été profané et refoulé pendant leur enfance, et si les rayons de la lumière divine ne peuvent pas dissiper leur froideur et leur cruel égoïsme, leur bonheur est à jamais perdu. Si nous voulons posséder un cœur tendre comme Jésus quand il était sur la terre et une affection sanctifiée comme celle que possèdent les anges pour les pêcheurs perdus, nous devons cultiver les sympathies de l'enfance qui sont l'expression de la simplicité elle-même.58Testimonies for the Church 3:539.

Louez vos enfants toutes les fois que vous en avez l'occasion. Rendez leur vie aussi agréable que possible. [...] Adoucissez leur cœur par la manifestation de l'amour et de l'affection afin de les préparer pour la semence de la vérité. [...] L'Éternel ne donne pas seulement à la terre les nuages et la pluie mais il envoie aussi le sourire resplendissant du soleil pour faire germer les graines et pour hâter l'éclosion des fleurs.59Counsels to Parents, Teachers, and Students, 114. Un regard approbateur, une parole encourageante, un éloge réchauffera leur cœur comme un rayon de soleil et suffira pour les rendre heureux toute la journée.60Rayons de santé, 45.

Le bonheur de son mari et de ses enfants devrait être plus sacré à chaque femme que celui de toute autre personne.61Testimonies for the Church 1:465.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»