Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 231

Soyons zélés pour faire le bien, 2 août

[...] qui s'est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres. Tite 2:14.

Les disciples du Christ ont été rachetés pour servir. Ils doivent se dépenser pour Dieu et pour leurs semblables. Notre Seigneur enseigne que le véritable but de la vie, c'est le service. Le Christ lui-même fut un ouvrier, et il a fait du travail une loi pour tous. Il a présenté au monde une conception de la vie plus élevée que celle qui lui avait jamais été proposée jusqu'alors. Une vie consacrée à servir le prochain met l'homme en communion avec le Christ. La loi du service est l'anneau qui nous relie à Dieu et à nos semblables.

Le Christ, comme le maître de la parabole des talents, confie ses biens à ses serviteurs, leur enjoignant de les utiliser pour son service. À chacun il assigne une tâche, car chacun est appelé à collaborer avec lui au salut des âmes. Notre champ d'activité ici-bas est tout aussi réel que la place que le Seigneur est allé nous préparer dans les parvis célestes. [...]

Il faut que ceux qui veulent être ouvriers avec Dieu cherchent à perfectionner toutes les facultés de leur intelligence et à entretenir leur corps en santé. La véritable éducation, c'est l'épanouissement de nos facultés physiques, mentales et morales en vue de l'accomplissement de nos devoirs, du développement de notre corps, de la formation de notre âme et de notre esprit pour le service de Dieu. [...]

Le Seigneur exige de tout croyant une croissance en capacité et en efficacité sous tous les rapports. Le Christ nous a assuré un salaire; il a donné son sang et ses souffrances en échange de notre service volontaire. Il est venu dans le monde pour nous montrer comment et dans quel esprit il faut travailler. Il veut que nous nous appliquions à rechercher de quelle manière nous pouvons le mieux contribuer à l'avancement de son règne et à la gloire de son nom; il s'attend à ce que nous visions à couronner d'honneur le Père qui “a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.”4Les Paraboles de Jésus, 285.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»