Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 238

Jésus est venu pour servir, 9 août

Car le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. Marc 10:45.

Beaucoup aimeraient avoir le grand privilège de visiter les lieux où vécut le Christ, de marcher sur le sol qu'il foula, de contempler le lac sur les rives duquel il aimait à enseigner et les monts et les vallées sur lesquels son regard se posa si souvent. Mais nous n'avons pas besoin d'aller à Nazareth, à Capernaüm ou à Béthanie pour marcher sur les traces de Jésus. Nous trouverons celles-ci auprès du lit des malades, dans les masures des pauvres, dans les ruelles populeuses des grandes villes, dans tous les lieux où des âmes ont besoin d'être consolées. En agissant de la même manière que Jésus lorsqu'il vivait ici-bas, nous marcherons dans l'empreinte de ses pas.

Des millions et des millions d'êtres humains sont sur le point de périr, enchaînés dans l'ignorance et le péché, sans avoir jamais entendu parler de l'amour du Christ pour eux. Si les rôles étaient inversés, que voudrions-nous que ces gens fassent pour nous? C'est ce que nous avons le devoir impérieux de faire pour eux, dans la mesure où cela dépend de nous. La règle de vie du Christ qui, au jour du jugement, décidera du sort de chacun de nous est: “Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux.”

Le Sauveur a donné sa précieuse vie pour édifier une église capable de prendre soin des âmes affligées et tentées. Des croyants pauvres, ignorants et inconnus peuvent accomplir dans leur foyer, leur voisinage, leur église et même dans un cercle plus vaste, une œuvre d'une portée éternelle.

C'est parce que ce travail est négligé que tant de jeunes chrétiens ne connaissent que l'alphabet de l'expérience chrétienne. En aidant les nécessiteux, ils auraient pu entretenir dans leur propre cœur la lumière qui y avait resplendi lorsque Jésus leur avait dit: “Tes péchés sont pardonnés.” L'énergie impétueuse des jeunes, qui est si souvent une cause de danger pour eux, pourrait, canalisée et dirigée, se transformer en un flot de bénédictions. En travaillant en faveur des autres, ils s'oublieraient eux-mêmes.15The Desire of Ages, 640.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»