Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 239

Soulageons l'humanité souffrante, 10 août

Il les envoya prêcher le royaume de Dieu, et guérir les malades. Luc 9:2.

Le Christ établissait des sortes d'hôpitaux temporaires sur les pentes verdoyantes de la colline de Galilée et dans tous les lieux où pouvaient lui être amenés malades et souffrants. Dans chaque ville, dans chaque village, dans chaque cité qu'il traversait, avec la tendre compassion d'un père aimant, il plaçait sa main sur les malades et les guérissait. Le Christ a donné à son Église le pouvoir d'accomplir la même œuvre.16Lettre 168, 1902.

À la fin de son ministère terrestre, lorsqu'il chargea ses disciples de cette mission solennelle: “Allez par tout le monde et prêchez la bonne nouvelle à toute la création”, il déclara que leur ministère à eux serait confirmé par la guérison des malades. Vous imposerez les mains aux malades, dit-il, et les malades seront guéris. En guérissant en son nom les malades du corps, les disciples témoignent de la puissance de Dieu pour la guérison de l'âme.

La mission que le Sauveur confia aux disciples s'adresse à tous les croyants jusqu'à la fin des temps. Jamais les besoins du monde en ce qui concerne la prédication et la guérison n'ont été plus grands que de nos jours. L'humanité est remplie de créatures qui doivent être secourues: les faibles, les infirmes, les ignorants, les pécheurs.17Counsels to Parents, Teachers, and Students, 466, 467.

Il faut que le peuple de Dieu soit formé de véritables missionnaires médicaux. Il faut qu'il apprenne à soulager les misères de l'âme et du corps. Il doit savoir comment appliquer les traitements simples qui sont si efficaces pour soulager la douleur et pour supprimer la maladie. Qu'il se familiarise avec les principes de la réforme sanitaire afin de pouvoir montrer aux autres comment, par des habitudes convenables appliquées au manger, au boire et à l'habillement, on peut éviter la maladie et recouvrer la santé. [...] Le grand Médecin... bénira tous ceux qui en toute humilité et en toute sincérité chercheront à communiquer la vérité concernant notre époque.18The Review and Herald, 5 mai 1904.

La guérison des malades est dans un certain sens la tâche qui nous incombe.19Evangelism, 544.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»