Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 249

Ayons un cœur intelligent, 20 août

Je te donnerai un cœur sage et intelligent. 1 Rois 3:12.

Dans sa jeunesse, Salomon fit le même choix que David. Plutôt que toutes les richesses de la terre, il demanda à Dieu un cœur intelligent. Le Seigneur lui donna non seulement ce qu'il avait demandé mais encore ce qu'il n'avait pas recherché: les richesses et l'honneur. La puissance de son intelligence, l'étendue de ses connaissances et la gloire de son règne émerveillèrent le monde.53Education, 56.

Le nom de Jéhovah fut exalté pendant la première partie du règne de Salomon. La sagesse et la justice que professait le roi rendirent témoignage à toutes les nations de l'excellence des attributs du Dieu qu'il servait. Pendant un certain temps, Israël fut comme la lumière du monde projetant au loin la grandeur de Jéhovah aux yeux des nations. La vraie gloire des premières années du règne de Salomon ne provenait pas de son incomparable sagesse, de ses richesses fabuleuses, de sa puissance universelle, de sa renommée, mais de l'honneur que ce monarque réservait au nom du Dieu d'Israël, par l'emploi judicieux des dons qu'il avait reçus du ciel.

Tandis que les années s'écoulaient et que la gloire de Salomon devenait plus grande, le monarque cherchait à honorer Dieu en enrichissant ses connaissances spirituelles et intellectuelles, tout en faisant part à ses semblables des bénédictions qui lui étaient accordées. Personne ne comprenait mieux que lui que sa sagesse et son intelligence c'était à Jéhovah qu'il les devait et que ces dons lui avaient été accordés pour qu'il puisse faire connaître au monde le Roi des rois.54Prophets and Kings, 32, 33.

Quand l'homme est converti par la vérité, une transformation s'opère dans son caractère. Son intelligence se développe lorsqu'il obéit à Dieu. L'esprit et la volonté du Seigneur lui appartiennent et, en regardant constamment à Dieu pour lui demander conseil, il acquiert une compréhension plus profonde. Il y a ainsi un développement général de l'intelligence lorsque cette faculté est placée sans réserve sous la direction de l'Esprit de Dieu.55The Review and Herald, 19 juillet 1887.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»