Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 276

La vérité élève, 15 septembre

Et maintenant je vous recommande à Dieu et à la parole de sa grâce, à celui qui peut édifier et donner l'héritage avec tous les sanctifiés. Actes 20:32.

La foi si précieuse que Dieu nous inspire confère au caractère sa force et sa noblesse. Tandis que l'on approfondit davantage la bonté, la miséricorde et l'amour de Dieu, la perception de la vérité devient de plus en plus claire; plus noble et plus saint devient le désir de la pureté de cœur et de la clarté de pensée. Celui qui vit dans une atmosphère de sainteté de pensée est transformé dans ses relations avec Dieu par l'étude de sa Parole. La vérité est si vaste, si étendue, si profonde, si large que par elle on perd de vue son propre moi. Le cœur en est attendri et il est soumis à l'humilité, à la bonté et à l'amour.

Les facultés naturelles s'enrichissent par une sainte obéissance à la vérité. La pensée de ceux qui se livrent à l'étude des paroles de vie s'élargit, s'élève, s'ennoblit. [...] Animé de pensées pures, l'esprit se fortifie. Toutes les facultés intellectuelles sont ainsi mises en éveil. Ces observateurs de la vérité sont capables de s'éduquer et de se discipliner de telle manière que leur entourage est à même de voir ce que peut être et ce que peut faire l'homme lorsqu'il est en relation avec le Dieu de sagesse et de toute puissance.31The Signs of the Times, 17 octobre 1906.

La vérité de Dieu n'avilit jamais celui qui la reçoit. L'influence de la vérité sur celui qui l'accepte tendra constamment à son élévation. [...]

Les chrétiens sanctifiés par la vérité sont des témoins vivants de sa puissance et les représentants du Sauveur ressuscité. La religion du Christ affine le goût, sanctifie le jugement, élève, purifie et ennoblit l'âme; elle rend le chrétien de plus en plus apte à vivre dans la société des anges célestes.32The Review and Herald, 3 décembre 1889.

Dieu nous recommande de nourrir nos esprits de nobles et pures pensées. [...] Lorsqu'on est animé d'un esprit capable d'apprécier l'enseignement de la Bible, on ne peut en lire un seul passage sans en retirer une pensée profitable.33The Signs of the Times, 19 septembre 1906.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»