Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 277

La vérité purifie, 16 septembre

Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre cœur. 1 Pierre 1:22.

Le nénuphar enfonce profondément ses racines dans la vase afin de puiser par les pores de sa tige les éléments nécessaires à son développement et ainsi s'ouvre à la lumière la fleur immaculée qui repose dans toute sa pureté au sein du lac. Il refuse tout ce qui pourrait ternir et flétrir sa beauté parfaite. [...]

Il faut que les jeunes recherchent la société de ceux qui craignent et qui aiment Dieu; car ces nobles et fermes caractères sont semblables au nénuphar qui ouvre sa corolle pure à la surface du lac. Il faut que les jeunes refusent d'être modelés par les influences susceptibles de les démoraliser et qu'ils s'enrichissent seulement de ce qui favorise la formation d'un caractère noble et pur. Il faut qu'ils cherchent à être conformes au divin modèle.34The Youth's Instructor, 5 janvier 1893.

Dieu estime qu'un cœur pur est plus précieux que l'or d'Ophir. C'est le temple où Dieu réside, le sanctuaire où le Christ établit sa demeure. Un cœur pur s'élève au-dessus de tout ce qui est bas et vil; c'est une lumière qui resplendit, un asile sacré d'où s'échappent des paroles qui édifient et qui sanctifient. C'est un bien où se reflète l'image du Seigneur et où la contemplation de sa personne constitue les plus grands délices. Un chrétien au cœur pur trouve son plaisir absolu et sa seule satisfaction en Dieu; ses pensées, ses intentions, ses mobiles sont animés par la piété. Un cœur semblable est un lieu sacré, c'est un sanctuaire où résident toutes les vertus.

Les pensées mêmes de ceux qui vivent dans la pureté sont captives en Christ. Elles sont absorbées par le désir de glorifier parfaitement l'Éternel.35Lettre 117, 1897. Il est donc aussi naturel pour nous de rechercher la pureté et la sainteté... qu'il est naturel pour les anges glorieux de remplir la mission d'amour qui leur est assignée.36The Review and Herald, 23 octobre 1888.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»