Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 307

Dieu me voit, 14 octobre

Il m'a vue. Genèse 16:13.

Dieu observe avec vigilance les actions des enfants des hommes. Rien ne survient sur la terre ou dans le ciel sans que le Créateur en ait connaissance. Rien ne peut se produire sans sa permission. L'être qui “donne le salut aux rois” et à qui appartiennent tous “les boucliers de la terre” veille avec un zèle inlassable sur celui dont peut dépendre le sort d'un empire. Et il manifeste autant de tendre vigilance à l'égard du pauvre qu'à l'égard du monarque sur son trône.

L'Éternel agit constamment pour le bien de ses créatures. [...] Que de fois Dieu s'est interposé pour éloigner la mort et préserver hommes, femmes et enfants alors que Satan avait en vue des desseins funestes! Ce monde a été béni par Dieu d'une manière manifeste. Les êtres humains sont les bénéficiaires de grâces incalculables. La Providence veille sur eux et les protège. Les dons les plus rares des trésors célestes sont déversés sur eux.45A U C R, 1 janvier 1902.

Dieu vous connaît par votre nom. Il connaît tous les actes de votre vie.46Manuscrit 14, 1894. Il connaît chacune de vos pensées, chacune de vos intentions, chacun de vos projets, chacun de vos mobiles. [...] De même que l'artiste reproduit sur sa toile les traits du visage, de même les traits de caractère de chaque individu sont transcrits sur les livres du ciel. Dieu possède une reproduction parfaite du caractère de chaque personne.47The Signs of the Times, 31 juillet 1901.

L'Éternel désire que vous reconnaissiez sa divine présence. Sa paix, son réconfort, sa grâce, sa joie transformeront l'ombre de la mort en une brillante matinée aux bienfaisants rayons de soleil. Un esprit respectueux comprend que le cœur doit être gardé par la puissance de Dieu. Les anges qui veillent sur nous ouvrent les yeux de l'entendement et du cœur pour voir les merveilles de la divine loi dans le monde de la nature et dans les révélations éternelles du Saint-Esprit.48Lettre 14, 1900.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»