Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 318

Mon ange gardien, 25 octobre

Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies. Psaumes 91:11. AD 318.1

Chaque disciple de Jésus-Christ a son ange gardien, céleste sentinelle, qui protège le juste contre les assauts du Malin. Satan lui-même le reconnaît en ces termes: “Est-ce d'une manière désintéressée que Job craint Dieu? Ne l'as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui?” Les instruments dont Dieu se sert pour protéger les siens sont mentionnés par le Psalmiste: “L'ange de l'Éternel campe autour de ceux qui le craignent, et il les arrache au danger.”67La tragédie des siècles, 557. AD 318.2

J'ai vu l'amour touchant que l'Éternel éprouve pour son peuple et cet amour est immense. J'ai vu les anges déployer leurs ailes au-dessus des saints. Chaque saint a un ange gardien. Si les saints pleuraient de désespoir ou s'ils se trouvaient en danger, les anges qui veillent sans cesse sur eux s'élançaient en toute hâte vers le ciel pour en informer les séraphins de la cité de Dieu et ceux-ci faisaient cesser leurs chants. [...] Les souffrances des saints étaient publiées au ciel et les anges pleuraient et s'écriaient d'une voix forte: “Amen”. Mais si les saints fixaient leurs yeux sur les récompenses qui les attendent et s'ils glorifiaient l'Éternel par des louanges, alors les anges communiquaient la joyeuse nouvelle à la cité de Dieu et les séraphins dans les cieux faisaient retentir leurs harpes d'or; ils chantaient d'une voix forte: “Alléluia!” et les voûtes célestes résonnaient de leurs hymnes triomphants.68Early Writings, 39. AD 318.3

Les anges de Dieu sont chargés de veiller sur nous et si nous nous plaçons sous leur protection, ils se trouveront à notre droite au moment du péril. Lorsque nous risquons, inconsciemment, d'exercer une mauvaise influence sur les autres, les anges se trouvent près de nous, nous invitant à observer une meilleure conduite, choisissant pour nous des paroles et guidant nos actes. Ainsi notre influence peut être une force silencieuse et inconsciente mais dont les effets sont extraordinaires pour attirer les autres au Christ et au monde céleste.69The Review and Herald, 15 février 1906. AD 318.4

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»