Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 340

La victoire du Christ, 15 novembre

Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l'obéissance d'un seul beaucoup seront rendus justes. Romains 5:19.

Le Christ est appelé le second Adam. Il a commencé où le premier Adam avait commencé, dans la pureté et dans la sainteté en relation avec Dieu et aimé de lui. Il a vaincu volontairement l'obstacle où Adam avait succombé et il a réparé la faute de ce dernier.

Mais le premier Adam avait été en tous points plus favorisé que le Christ. Les merveilleuses conditions dans lesquelles l'homme était placé en Éden avaient été établies par un Dieu qui aimait sa créature. Tout dans la nature était pur et sans tache. Nulle ombre ne s'interposait entre Adam et Ève et leur Créateur. Nos premiers parents savaient que Dieu était un Père riche en bénédictions et leur volonté demeurait en toutes choses conforme à la sienne. [...]

Mais Satan s'introduisit dans la vie des habitants de l'Éden et il leur inspira des doutes sur la sagesse de Dieu. Il accusa d'égoïsme leur Père céleste tout-puissant qui, pour éprouver leur fidélité, leur avait défendu de manger de l'arbre de la connaissance. [...]

Le Christ fut tenté de maintes façons par Satan, plus cruellement que ne l'avait été Adam et dans des circonstances plus douloureuses encore. Le suborneur se déguisa en ange de lumière mais le Sauveur résista à ses tentations. Jésus racheta la chute ignominieuse d'Adam et il sauva le monde. [...]

Il maintint la pureté de son caractère divin dans sa nature humaine. Il vécut la loi de Dieu et honora cette loi dans un monde de transgression; il révéla à l'univers céleste, à Satan, à tous les fils et à toutes les filles d'Adam que par sa grâce l'humanité peut garder la loi de Dieu. Il vint pour faire part de sa nature divine et de sa perfection à l'âme qui se repent et qui croit.36The Youth's Instructor, 2 juin 1898.

La victoire du Christ fut aussi totale qu'avait été complète la défaite d'Adam. Nous devons donc résister à la tentation et obliger Satan à s'éloigner de nous.37Manuscrit 15, 1908.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»