Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 343

Le cri de victoire de Paul, 18 novembre

Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée? [...] Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Romains 8:35, 37.

Paul a souffert pour l'amour de la vérité, et cependant nous n'entendons aucune plainte s'échapper de ses lèvres. Tandis qu'il évoque sa vie de labeur, de souci et de sacrifice, il s'écrie: “J'estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous.” Le cri de victoire du fidèle serviteur de Dieu résonne à travers les siècles jusqu'à nous: “Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée? [...] Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.”

Bien que Paul ait été relégué à la fin de sa vie dans une prison romaine dépourvue de lumière et d'air, dans l'impossibilité d'exercer son ministère évangélique et dans l'attente imminente de sa condamnation à mort, il ne se laissa cependant pas aller au doute et au découragement. Du fond de sa prison lugubre, nous parviennent ses dernières volontés, pleines d'une foi et d'un courage sublimes qui ont inspiré le cœur des saints et des martyrs à travers tous les âges. Les paroles de l'apôtre décrivent admirablement les résultats de la sanctification. [...] “Car pour moi, je sers déjà de libation, et le moment de mon départ approche. J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m'est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera en ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement.”41The Sanctified Life, 68, 69.

Les blessures et les meurtrissures reçues au cours du combat que nous livrons seront pour nous, comme pour Paul, les trophées de notre victoire.42Historical Sketches of the Foreign Missions of the Seventh Day Adventist, 130.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»