Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 348

Victorieux par la vérité, 23 novembre

Les restes d'Israël ne commettront point d'iniquité, ils ne diront point de mensonges, et il ne se trouvera pas dans leur bouche une langue trompeuse; mais ils paîtront, ils se reposeront, et personne ne les troublera. Sophonie 3:13.

La vérité et l'intégrité sont les attributs de Dieu et celui qui possède ces qualités possède une puissance invincible.48Manuscrit 139, 1898.

N'altérez pas la vérité. Que le mensonge n'apparaisse ni dans vos paroles, ni dans vos actes. [...] Ne déviez pas du droit chemin. N'admettez même pas la plus légère tergiversation.49Manuscrit 126, 1897.

Le Seigneur éprouve le plus profond mépris pour toute tromperie. Le sévère châtiment infligé à Ananias et Saphira le démontre.50The Review and Herald, 13 avril 1905.

Les lèvres menteuses lui sont en abomination. Il déclare que dans la cité sainte “il n'entrera rien de souillé, ni personne qui se livre à l'abomination et au mensonge”. Que l'amour de la vérité ait en nous des racines profondes! Qu'il ne fasse qu'un avec notre vie! Jouer avec la vérité, dissimuler pour arriver à des fins égoïstes, c'est vouloir le naufrage de la foi. “Tenez donc ferme, dit saint Paul; ayez à vos reins la vérité pour ceinture.” Celui qui ne dit pas la vérité vend son âme à vil prix. Ses mensonges peuvent lui paraître utiles pour les besoins immédiats, il peut s'imaginer faire une affaire en se procurant un avantage qu'il n'aurait pu acquérir par une transaction honnête, mais il arrive un moment où il n'a confiance en personne. Imposteur lui-même, comment se fierait-il à la parole d'autrui?51Conquérants pacifiques, 68. Nul ne peut se vanter de professer la vérité, car tant qu'on n'a pas remporté la victoire, on ne sait pas en quoi consiste cette vérité. Nous ne pouvons évaluer la puissance de notre honnêteté et de notre droiture tant que nous ne sommes pas passés par la fournaise ardente de la tentation qui donne le moyen de trancher tous les cas douteux.52Lettre 110, 1897.

Lorsqu'on est rempli de l'amour qui procède de Dieu, on ne permet pas à l'orgueil et à la malhonnêteté de trouver place dans sa vie. Celui qui est “né de nouveau” de l'Esprit, révèle le Christ dans sa vie de chaque jour. Il agit avec droiture. Son œuvre est exempte de ruse, de fausseté, de fourberie. Les bons fruits que porte sa vie témoignent de la condition de son cœur.53The Review and Herald, 4 mai 1905.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»