Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 354

Des promesses réalisées, 29 novembre

Béni soit l'Éternel, qui a donné du repos à son peuple d'Israël, selon toutes ses promesses! De toutes les bonnes paroles qu'il avait prononcées par Moïse, son serviteur, aucune n'est restée sans effet. 1 Rois 8:56.

Un soir, nous fûmes gratifiés du plus merveilleux coucher de soleil que j'aie jamais eu le privilège de contempler. Les mots sont impuissants pour dépeindre une telle splendeur. Les derniers rayons du soleil couchant — couleur d'or, d'argent, de pourpre, d'ambre et de cramoisi — se déversaient glorieusement à travers le ciel en intensifiant leur éclat à mesure qu'ils s'élevaient de plus en plus vers la voûte céleste, si bien que les portes de la cité de Dieu semblaient avoir été laissées entrouvertes pour permettre aux rayons de la gloire divine d'étinceler. Ce spectacle grandiose continua à illuminer l'horizon froid du septentrion. Tableau peint par l'artiste divin sur la toile changeante des cieux. C'était comme le sourire de Dieu au-dessus de toutes les demeures terrestres, au-dessus des plaines entourées de rochers, des montagnes déchiquetées, des forêts solitaires à travers lesquelles se déroulait notre voyage.

Les anges de miséricorde semblaient chuchoter: “Levez les yeux. Cette gloire n'est qu'un rayon de la lumière qui se déverse du trône de Dieu. Ne vivez pas seulement pour la terre. Levez les yeux et contemplez par la foi les demeures de la cité céleste.” Cette scène fut pour moi ce qu'avait été l'arc de la promesse pour Noé; elle me permit de m'emparer de l'assurance de la sollicitude indéfectible de Dieu et de mettre mon espérance dans le havre de paix qui attend le serviteur fidèle. Depuis ce moment, j'ai senti que l'Éternel nous avait accordé ce témoignage de son amour comme un encouragement. Je ne peux jamais oublier, tandis que s'attarde mon souvenir, cette vision sublime et le réconfort mêlé de paix qu'elle me procura.65Historical Sketches of the Foreign Missions of the Seventh Day Adventist, 220, 221.

Nul esprit n'est capable de comprendre toute la richesse et la grandeur d'une seule promesse de Dieu. L'un en discerne tel aspect admirable, un autre tel trait merveilleux, et cela suffit pour faire luire en eux la lumière céleste.66Testimonies to Ministers and Gospel Workers, 111.

Jésus nous les adresse comme si nous entendions réellement sa voix. C'est par elles qu'il nous communique sa grâce et sa puissance.67Rayons de santé, 302.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»