Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 367

Le Christ me revêtira de la robe blanche de la justice, 10 décembre

Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation: ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l'agneau. Apocalypse 7:14.

La récompense qui sera accordée aux élus réunis autour du trône de Dieu et de l'agneau sera glorieuse. [...] Ils se tiendront devant le trône, acceptés dans le bien-aimé. Tous leurs péchés auront été effacés. Désormais, ils peuvent contempler la gloire éblouissante du trône de Dieu. [...] En ce jour-là, les rachetés resplendiront de la gloire du Père et du Fils. Les anges, avec leurs harpes d'or, accueilleront leur Roi accompagné de ses trophées: ceux qui ont été lavés et blanchis dans le sang de l'agneau.20Témoignages pour l'Église 3:512.

Tous forment une famille unie et heureuse; ils seront parés des vêtements de la louange et de la reconnaissance — robe de la justice du Christ. La nature entière dans son incomparable beauté offrira à l'Éternel un tribut permanent de louange et d'adoration. L'univers baignera dans la lumière du ciel. Les années s'écouleront dans l'allégresse. La lumière de la lune égalera celle du soleil et la clarté solaire sera sept fois plus puissante qu'elle ne l'est actuellement. Les étoiles du ciel chanteront à la vue d'un tel spectacle et les fils de Dieu feront éclater des accents joyeux lorsque l'Eternel et le Christ proclameront ensemble: “Il n'y aura plus de péché et la mort ne sera plus!”

Le combat sera terminé. Les tribulations auront pris fin. Des chants de victoire empliront le ciel tout entier lorsque les rachetés se rassembleront autour du trône de Dieu. Tous entameront ce joyeux cantique: “Saint, saint, est l'agneau qui a été immolé” et qui vit à nouveau en triomphateur.

“Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l'agneau, revêtus de robes blanches, des palmes dans leurs mains. Et ils criaient d'une voix forte, en disant: Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l'agneau.”21The Review and Herald, 26 novembre 1903.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»