Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 369

Il n'y aura plus de péché, 12 décembre

Il n'y aura plus d'anathème. Le trône de Dieu et de l'agneau sera dans la ville; ses serviteurs le serviront et verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts. Apocalypse 22:3, 4.

Toute trace de malédiction s'est évanouie. [...] Il en restera toutefois un souvenir: les traces cruelles de sa crucifixion resteront à jamais visibles à la tête, au côté, aux mains et aux pieds de notre Rédempteur. En le contemplant dans sa gloire, le prophète s'écrie: “C'est comme l'éclat de la lumière; des rayons partent de sa main; là réside sa force.” Cette main, ce côté percé d'où a jailli le flot cramoisi qui a réconcilié l'homme avec Dieu, ces blessures où “réside sa force”, voilà sa gloire. “Puissant pour sauver” par le sacrifice rédempteur, il a aussi le pouvoir d'exercer la justice contre les contempteurs de sa miséricorde. Mais ses plus hauts titres de gloire seront les marques de son humiliation. Pendant les siècles éternels, les cicatrices du Calvaire raconteront sa louange et proclameront sa puissance. [...]

Le moment attendu impatiemment par les hommes de Dieu depuis le jour où les chérubins ont interdit l'accès du paradis est enfin venu; c'est le temps “de la rédemption de ceux que Dieu s'est acquis”. La terre, originellement remise à l'homme comme son royaume, livrée par lui entre les mains de Satan, et si longtemps détenue par cet ennemi redoutable, a été reconquise par le vaste plan de la rédemption. Tout ce qui avait été perdu par le péché est reconquis. [...] Le plan originel de Dieu lorsqu'il créa la terre est réalisé: celle-ci est désormais la demeure éternelle des rachetés. “Les justes posséderont la terre, et y demeureront à toujours.”24La tragédie des siècles, 718, 719.

Nous jouirons alors avec lui durant l'éternité de toutes les gloires du monde à venir. [...] Dans le royaume de Dieu il n'y aura rien pour nous troubler ou pour nous inquiéter. Voilà la vie qui est promise au vainqueur — une vie de bonheur et de paix, une vie d'amour et de beauté. [...] Là il n'y aura plus ni péché, ni tourments; désormais plus rien ne troublera la paix des élus.25The Signs of the Times, 10 novembre 1887.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»