Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 79

Choisissez la voie de la vérité, 10 mars

Je choisis la voie de la vérité, je place tes lois sous mes yeux. Je m'attache à tes préceptes: Éternel, ne me rends point confus. Psaumes 119:30, 31.

Deux grands principes régissent notre vie: celui de la fidélité et celui de l'infidélité. Nous avons tous besoin d'un plus grand courage chrétien pour dresser l'étendard sur lequel sont inscrits les commandements de Dieu et la foi de Jésus. [...] La ligne de démarcation entre ceux qui obéissent à la loi et ceux qui lui désobéissent doit être nette et distincte. Soyons animés de la ferme détermination de faire la volonté du Seigneur en tout temps et en tout lieu. [...] La force chrétienne s'obtient par la fidélité à servir l'Éternel. Jeunes gens et jeunes filles devraient se rendre compte que le plus grand honneur auquel ils puissent prétendre, c'est d'être unis avec le Christ. En faisant preuve de la plus scrupuleuse fidélité, ils acquerront l'indépendance morale qui les défendra contre toute influence capable de les détourner des bons principes. Il arrive à des esprits forts de soutenir des affirmations complètement erronées.

Puisse le collyre céleste être appliqué aux yeux de notre entendement, afin que nous sachions faire la distinction entre la vérité et l'erreur. Sondez les Écritures et quand vous trouverez ces mots: “Ainsi parle l'Éternel”, alors résistez! [...]

Il y a dans Le Voyage du Pèlerin un personnage qui se nomme “Docile”. Les jeunes doivent éviter de ressembler à ce personnage. Ceux qu'il représente sont très accommodants, mais sont comme le roseau agité par le vent. Ils ne possèdent aucune volonté. Il faut que la jeunesse cultive l'esprit de décision. Un esprit irrésolu est un piège qui mènera certains jeunes à leur perte. Soyons fermes, sans quoi notre maison et notre caractère seront construits sur le sable.21The Review and Herald, 9 mai 1899.

La philosophie de l'Éternel est la règle de vie du chrétien. Que son être tout entier soit pénétré des principes de vie qui émanent du ciel. Les occupations futiles, qui font perdre le temps d'une foule de personnes, sont sans intérêt en regard de la foi saine et sanctifiante qui se dégage de la Bible.22The Signs of the Times, 10 octobre 1906.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»