Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 80

L'adhésion du Christ aux principes divins, 11 mars

[...] Voici, je viens avec le rouleau du livre écrit pour moi. Je veux faire ta volonté, mon Dieu! Et ta loi est au fond de mon cœur. Psaumes 40:8, 9.

L'enfance du Christ se distingua de celle des autres enfants en général. La forte personnalité du Sauveur, sa fermeté de caractère l'amenèrent toujours à être fidèle à son sentiment du devoir et à adhérer aux principes de la justice — principes dont nul mobile, pour si puissant qu'il fût, ne réussit à l'écarter. L'argent ou les plaisirs, les louanges ou la critique ne parvinrent pas à le corrompre ou à le flatter pour le déterminer à commettre une mauvaise action. Il possédait la force pour résister à la tentation, la sagesse pour découvrir le mal et la fermeté pour demeurer fidèle à ses convictions.

Les hommes mauvais et sans principes présentaient sous une forme attrayante la douceur des plaisirs terrestres, mais les principes du Christ étaient assez puissants pour résister à Satan. La perspicacité de Jésus avait été cultivée pour lui permettre de discerner la voix du tentateur. Il ne déviait pas du droit chemin pour obtenir des faveurs de quiconque. Il ne marchandait pas ses principes pour gagner les louanges humaines ou pour éviter la réprobation, l'envie et la haine des ennemis de la justice et de la véritable bonté.23The Youth's Instructor, avril 1872.

Il se plaisait à s'acquitter de ses obligations envers ses parents et envers la société, sans renoncer à ses principes et sans se laisser contaminer par les influences néfastes qui l'entouraient à Nazareth.24The Youth's Instructor, septembre 1873.

Le Christ ne faillit jamais dans l'observation des principes de la loi de Dieu. Il ne fit jamais rien de contraire à la volonté de son Père.25Testimonies for the Church 8:208.

Après nous avoir donné des directives générales, Jésus ne nous laisse pas chercher à tâtons, parmi les impasses et les carrefours dangereux qui se présentent à nous, le chemin que nous devons suivre. Il nous conduit dans la voie étroite, et, alors que nous le suivons pas à pas, notre pied ne saurait glisser.26The Signs of the Times, 7 novembre 1896.

Chaque âme doit vivre d'heure en heure dans la communion de Celui qui a dit: “Sans moi vous ne pouvez rien faire.” Il faut que ses principes deviennent les nôtres, car ils sont la vérité éternelle proclamée avec équité, bonté, miséricorde et amour.27Lettre 21, 1901.

Ses principes constituent les seules bases durables de ce monde.28Prophets and Kings, 548.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»