Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Avec Dieu chaque jour, Page 83

Ne pas sacrifier ses principes pour la paix, 14 mars

Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s'alarme point. Jean 14:27.

Il y a toujours eu et il y aura toujours sur terre, jusqu'à la fin des temps, deux catégories de personnes — celles qui croient en Jésus et celles qui le rejettent. Si mauvais, si odieux, si corrompus que soient les pécheurs, ils seront purifiés par la foi en Christ et blanchis par l'accomplissement de sa parole. [...] Ceux qui rejettent le Christ et refusent de croire à la vérité seront remplis d'amertume à l'égard des croyants qui acceptent Jésus comme leur Sauveur personnel. Mais ceux qui reçoivent le Christ sont attendris et subjugués par la manifestation de son amour et par l'humiliation, les souffrances, la mort qu'il a subies pour eux.

La paix que le Christ a donnée à ses disciples et que nous réclamons est une paix née de la vérité, une paix qui n'est pas anéantie par les divisions. Il peut y avoir des guerres et des luttes, des jalousies, des envies, de la haine, mais la paix en Christ n'est pas de celles que le monde donne ou retire. Elle subsiste au sein des machinations et de la plus farouche opposition de ses ennemis. [...] Le Christ ne chercha pas un seul instant à acquérir la paix en reniant sa foi sacrée. La paix ne pouvait pas être le résultat d'un compromis de principes. [...] Les enfants de Dieu commettent une grande erreur lorsqu'ils essaient de combler le vide qui sépare les êtres de lumière des êtres des ténèbres en reniant leurs principes, en transigeant sur la vérité. On renoncerait à la paix du Christ si l'on pactisait ou si l'on fraternisait avec le monde. Abandonner leurs principes par ce procédé représenterait un sacrifice trop coûteux pour les enfants de Dieu. [...]

Que les disciples du Christ prennent la décision de ne jamais transiger sur la vérité, et de ne pas retrancher un seul iota de leurs principes pour obtenir les faveurs du monde. Qu'ils jouissent de la paix du Christ.31The Review and Herald, 24 juillet 1894.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»