Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils á L'Econome, Page 236

Mais trop souvent il est employé pour la glorification de notre moi. Au lieu d'être un moyen d'amener des âmes à la connaissance de Dieu et du Christ, suscitant ainsi la louange et la gratitude à l'égard du dispensateur de tous biens, les possessions terrestres ont servi à éclipser la gloire divine et à obscurcir la vue du ciel. Par un mauvais usage de l'argent le monde a été inondé de mauvaises actions. La porte d'entrée des esprits a été fermée devant le Rédempteur.

Dieu déclare: “Ton argent et ton or sont à moi.” 1 Rois 20:3. Il tient un compte précis au sujet de chaque fils et de chaque fille d'Adam, pour savoir de quelle manière il utilise ses biens. Les hommes et les femmes du monde peuvent dire: “Mais je ne suis pas chrétien. Je ne fais pas profession de servir Dieu.” Cela diminue-t-il en quoi que ce soit leur culpabilité quand ils engloutissent leurs biens et leurs revenus dans des entreprises mondaines pour satisfaire leurs intérêts égoïstes?

Je m'adresse à vous qui ne connaissez pas Dieu, et qui lisez ces lignes, car il est possible que, dans la providence divine, elles tombent sous votre regard. Que faites-vous des biens que le Seigneur vous a confiés? Que faites-vous des facultés physiques et mentales qu'il vous a données? Etesvous capable par vous-même de maintenir votre organisme en état de fonctionner? Si Dieu disait un seul mot déclarant que vous devez mourir, aussitôt vous seriez frappé d'immobilité. Jour après jour, heure après heure, minute après minute, Dieu emploie sa puissance pour vous maintenir en vie. C'est lui qui fournit le souffle qui entretient la vie dans votre organisme. Si Dieu négligeait l'homme comme l'homme le néglige, qu'adviendrait-il de la race humaine?

Le grand Médecin missionnaire s'intéresse à l'œuvre de ses mains. Il avertit les hommes du danger qu'ils courent en fermant la porte de leur cœur au Sauveur, et leur dit: “Revenez, revenez de votre mauvaise voie; et pourquoi mourriez-vous?” Ezéchiel 33:11. — The Review and Herald, 23 mai 1907.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»