Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils á L'Econome, Page 287

Chapitre — 53 Negliger de calculer la dépense

Il y a des hommes qui ne se comportent pas d'une manière sage. Ils se soucient de laisser une grande impression. Ils s'imaginent que l'apparence extérieure leur donne de l'influence. Dans leur travail, ils ne commencent pas par s'asseoir et calculer la dépense, pour savoir s'ils seront capables de terminer ce qu'ils mettent en route. Ils manifestent ainsi leur faiblesse. Ils montrent qu'ils ont encore beaucoup à apprendre pour arriver à agir avec prudence et circonspection. Leur confiance en eux-mêmes les incite à commettre de nombreuses erreurs. Ils en subissent un préjudice dont ils ne se remettront jamais.

Cela a été le cas pour beaucoup qui se croyaient compétents pour établir et administrer des institutions médicales. Ils échouèrent, et lorsqu'ils se trouvèrent chargés de dettes, ils s'adressèrent à la Medical Missionary Association pour qu'elle prenne à son compte l'institution qui périclitait et en assume le passif. ... Cela nuit à la Medical Missionary Association d'avoir à s'occuper de tant d'institutions médicales déficitaires. Que ceux qui ont dirigé ces institutions médicales et qui se sont fourvoyés commencent à raisonner sainement. Qu'ils ne s'installent pas dans l'échec, car cela découragerait les hommes de bonne volonté.

Des hommes qui auraient réussi s'ils s'étaient consacrés eux-mêmes à Dieu, s'ils avaient été désireux de travailler avec humilité, développant lentement leurs affaires et refusant de contracter des dettes, ont fait faillite parce qu'ils ne se sont pas conformés à de saines directives. Et du fait d'avoir été entraînés dans des difficultés en raison de leur incompétence en matière d'administration, ils ont tout liquidé. Ils désiraient échapper aux pressions financières sans penser aux conséquences.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»