Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils á L'Econome, Page 31

Chapitre — 5 La presence du Christ inspire la bienfaisance

Lorsque l'amour parfait de Dieu résidera dans le cœur, des choses merveilleuses s'accompliront. Le Christ sera dans le cœur du croyant comme une eau jaillissante pour la vie éternelle. Mais ceux qui manifestent de l'indifférence envers ceux qui souffrent seront tout aussi indifférents envers Jésus-Christ dans la personne de ses enfants malheureux. Rien ne sape plus vite les forces spirituelles de l'âme que de se complaire dans l'égoïsme et l'amour de soi.

Ceux qui ne songent qu'à leurs aises et négligent de prendre soin de l'âme et du corps de ceux pour lesquels le Christ a donné sa vie, ne mangent pas le pain de vie ni ne boivent les eaux de la source du salut. Ils sont secs et stériles, semblables à un arbre qui ne porte pas de fruit. Ce sont des nains spirituels, qui consument leurs facultés à leur seul profit; mais “ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi”. Galates 6:7.

Les principes chrétiens ne devraient jamais être dissimulés. Ils devraient se manifester de mille manières. Le Christ habitant dans une âme est semblable à une source qui jamais ne tarit. — The Review and Herald, 15 janvier 1895.

Lorsque le Christ est glorifié dans les cœurs

Lorsque Dieu confie à un homme des richesses, c'est pour qu'il puisse glorifier la doctrine du Christ notre Sauveur en employant ses biens terrestres pour l'avancement du royaume de Dieu sur notre terre. Il doit représenter le Christ; c'est pourquoi il ne peut vivre ni pour se complaire à lui-même ni

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»