Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils á L'Econome, Page 337

Chapitre — 62 Preparation à la mort

Il y a parmi nous des personnes âgées qui approchent du terme de leur temps de grâce; mais personne ne veille à ce que leurs biens reviennent après leur mort à la cause de Dieu, aussi passent-ils entre les mains des serviteurs de Satan. Ces biens, Dieu les leur avait prêtés et ils devaient lui revenir, à leur mort. Mais dans neuf cas sur dix, ces frères ont agi de telle façon que Dieu n'en sera pas glorifié, car rien ne lui reviendra. Dans certains cas, ils avaient apparemment de bonnes dispositions, mais, conseillés par des hommes qui manquaient de consécration, ils n'ont pas tenu compte de Dieu dans leurs plans. L'héritage arrive souvent aux mains des enfants et des petits-enfants, seulement pour leur malheur; car, comme ils n'aiment pas Dieu ni sa Parole, des biens qui appartenaient au Seigneur passent du côté de l'ennemi qui en dispose à sa guise. Satan est beaucoup plus vigilant, clairvoyant et habile que nos frères quand il s'agit de s'approprier des richesses qui auraient dû être remises au Seigneur pour l'avancement de sa cause. Des testaments sont faits avec tant de négligence qu'ils ne répondent pas aux exigences de la loi et que des milliers de francs sont ainsi perdus pour l'œuvre de Dieu sur la terre. Nos frères devraient sentir qu'une responsabilité pèse sur eux en tant que serviteurs de Dieu. Il faut agir sagement à cet égard afin que les biens du Seigneur lui reviennent.

Beaucoup de gens font preuve d'un excès de délicatesse à ce sujet. Ils croient pénétrer sur un terrain défendu quand ils parlent d'héritage à des personnes âgées ou infirmes et qu'ils veulent les conseiller à ce sujet. Mais ce devoir est tout

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»