Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils aux Educateurs aux Parents et aux Étudiants, Page 229

tendresse du Sauveur. Ils le considéreront comme le berger et le gardien de leur âme. Ils auront alors la sympathie et le soutien des anges. Le Christ sera leur joie et leur couronne d'allégresse. Le Saint-Esprit dirigera leur cœur, et ils auront de la vérité une connaissance qu'aucun chrétien de nom n'obtiendra jamais.

Nous ne comprenons pas la moitié des leçons du Sauveur. Nous ne réalisons pas à quel point elles sont importantes pour les êtres qu'il a créés. Il aime l'humanité. Vous demandez-vous à quel point? Portez le regard vers le calvaire. Les soucis et les intérêts d'ici-bas, cependant, obscurcissent ce qui nous vient du ciel, de sorte que nous n'en comprenons pas l'importance. Si nos pasteurs et nos éducateurs avaient davantage conscience de leurs besoins spirituels, ils effectueraient leur travail avec une conscience aiguë de la tâche qui leur est confiée et une vie supérieure revivifierait nos églises et institutions.

L'Importance, pour les étudiants, du travail physique

Les objectifs actuels en matière d'éducation ouvrent aux jeunes la porte de la tentation. Même s'ils ont généralement trop d'heures d'étude, ils sont également beaucoup livrés à eux-mêmes. Ces moments de loisirs sont généralement occupés de façon inconsidérée. [...] De nombreux jeunes gens, qui ont reçu une instruction religieuse à la maison et qui sont relativement innocents et intègres lorsqu'ils partent pour nos écoles, voient leur moralité se dégrader au contact de compagnons dévoyés. Ils perdent le respect d'eux-mêmes et sacrifient leur idéal élevé. Ils se retrouvent alors sur une pente glissante, car ils trompent à ce point leur conscience que le péché perd de sa gravité. Il est en grande partie possible de remédier à de tels maux [...] si l'étude est associée au travail physique. [...]

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»