Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils aux Educateurs aux Parents et aux Étudiants, Page 82

quelque lieu que ce soit. Il ne s'agit pas de se revêtir de religion à la façon d'un manteau seulement dans la maison de Dieu, mais il faut que les principes religieux caractérisent toute la vie. Ceux qui s'abreuvent à la fontaine de vie n'aspireront pas, comme les gens du monde, aux changements et aux plaisirs. Leur comportement et leur caractère témoigneront du repos, de la paix et du bonheur qu'ils auront trouvé en Jésus en déposant quotidiennement leurs interrogations et leurs fardeaux à ses pieds. Ils montreront qu'il y a du contentement et même de la joie à fouler le sentier de l'obéissance. Ils auront ainsi sur leurs camarades une influence qui se fera sentir dans toute l'école.

Les étudiants qui composeront cette armée fidèle rafraîchiront et redonneront des forces aux enseignants en décourageant toute forme d'infidélité, de discorde et de négligence à se conformer aux préceptes et règlements. Ils auront une influence salvatrice et leurs œuvres ne périront pas au grand jour de Dieu, elles les suivront dans le monde futur. Au cours des âges éternels, il sera tenu compte du rôle qu'ils auront joué ici-bas.

Dans une école, un jeune homme sincère, consciencieux et fidèle est un trésor inestimable. Les anges des cieux l'observent avec tendresse et toutes ses œuvres de justice, toute tentation résistée et tout mal surmonté sont notés dans les registres célestes. Il se construit des bases solides pour les temps à venir, afin de pouvoir prendre possession de la vie éternelle.

Dans une grande mesure, la préservation et la continuité des institutions conçues par Dieu pour faire progresser son œuvre dépendent de la jeunesse. En aucune autre époque, des résultats d'une telle importance ont dû dépendre d'une génération d'hommes. Il est donc essentiel que les jeunes soient qualifiés pour cette grande œuvre, afin d'être les instruments de Dieu. Le Créateur a sur eux des droits primordiaux.

C'est Dieu qui a accordé aux jeunes la vie et les facultés physiques et mentales. Il leur a donné la capacité de s'améliorer avec sagesse, afin d'accomplir une œuvre aussi

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»