Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils á L'Eglise, Page 130

saines distractions, qui n'altéreront ni ne corrompront en rien leur moralité. N'imposez pas aux jeunes des règles trop rigides et des restrictions qui leur donnent l'impression d'être opprimés et l'envie de tout briser, au point de perdre la tête et de se précipiter dans les sentiers de la destruction. Sachez tenir les rênes avec fermeté, mais avec bonté et modération; guidez et orientez leurs idées et leurs projets avec tant de gentillesse, de sagesse et d'amour qu'ils comprendront que vous n'avez en vue que leur plus grand bien. — Foyer chrétien, 483; Counsels to Parents, Teachers, and Students, 335.

Il y a des manières de se distraire qui sont grandement profitables à la fois pour le corps et pour l'esprit. Un esprit éclairé et plein de discernement trouvera de nombreux moyens de se divertir et de se délasser, de façon à la fois saine et instructive. La recréation au grand air, la contemplation des œuvres de Dieu dans la nature sont du plus haut intérêt. — Foyer chrétien, 481, 482; Testimonies for the Church 4:653.

Il n'y a pas de recréation qui soit plus profitable aux enfants et à la jeunesse et qui soit pour eux une plus grande bénédiction que celle qui leur apprend à venir en aide à leurs semblables. Les jeunes, naturellement enthousiastes et impressionnables, sont prompts à accepter les suggestions. — Éducation, 217.

Dieu a prévu pour chacun des distractions dont riches et pauvres peuvent profiter: le plaisir que l'on éprouve à cultiver des pensées pures, à agir avec désintéressement, à prononcer des paroles de sympathie et à témoigner de la bonté autour de soi. Ceux qui se dévouent à un tel service diffusent la lumière du Christ, qui illumine des vies assombries par la tristesse. — Foyer chrétien, 495.

Il y a une foule de choses nécessaires et utiles à faire dans notre monde, qui rendraient presque superflus les divertissements que l'on s'accorde. L'organisme tout entier acquerra force et vigueur s'il est utilisé dans un but bien précis: faire le bien, réfléchir profondément et former des plans qui permettront de développer les facultés mentales et les énergies physiques; ainsi, les talents reçus de Dieu pourront être exercés pour sa gloire. — Foyer chrétien, 493-494.

Je ne condamne pas le simple exercice qui consiste à jouer au ballon; mais si simple soit-il, on risque d'en abuser. Je me méfie toujours du résultat presque inévitable de ces jeux. Ils exigent l'utilisation de fonds qui pourraient être employés à porter la lumière de la vérité aux âmes qui périssent loin du Christ. Les distractions que l'on s'offre et l'argent que l'on gaspille pour satisfaire son propre plaisir conduisent peu à peu à la vanité, et l'habitude de s'y livrer crée un amour et une passion pour ces choses qui ne sont pas propices au perfectionnement d'un caractère chrétien. — Foyer chrétien, 485.

Rapports et habitudes convenables

De jeunes personnes qui brusquement sont introduites dans une nouvelle société, peuvent établir des relations qui seront un bienfait ou une malédiction. On peut s'édifier, se fortifier, se faire du bien mutuellement, modifier avantageusement sa conduite et ses dispositions, augmenter ses connaissances; mais on peut aussi, en s'abandonnant à la négligence et à l'infidélité, n'exercer qu'une influence démoralisante. — Message à la jeunesse, 451.

Jésus sera l'aide de tous ceux qui se confient en Lui. Etre en communion avec le Christ, c'est disposer du bonheur. C'est suivre les sentiers tracés par le Sauveur, crucifier la chair avec ses affections et ses convoitises, par amour pour Lui. Quand on a fondé son espoir sur le Christ, les tempêtes de la vie sont impuissantes à renverser notre édifice. — Message à la jeunesse, 413.

Vous pouvez décider, jeunes hommes et jeunes filles, de devenir des personnes dignes de confiance, intègres, et merveilleusement utiles. Vous devez vous tenir prêts et prendre l'inébranlable résolution de demeurer ferme pour la justice, en toutes circonstances. Nous ne

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»