Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils á L'Eglise, Page 173

Chapitre 38 — L'appel à une vie de tempérance

La santé est une bénédiction inestimable et est liée de plus près à la conscience, que certains ne l'imaginent. Elle est très liée à la capacité que l'on a pour le service et on doit la préserver de façon aussi sacrée que le caractère, car plus parfaite est la santé, plus parfaits seront nos efforts pour l'avancement de la cause de Dieu et pour la bénédiction de l'humanité. — Counsels on Health, 566.

Le 10 décembre 1871, il m'a été à nouveau montré que la réforme sanitaire fait partie intégrante de la grande œuvre à laquelle le peuple de Dieu sera prêt pour la venue du Seigneur. Elle est au message du troisième ange ce que la main est au corps. L'homme a fait peu de cas du Décalogue, mais le Seigneur ne punira pas les transgresseurs de cette loi sans leur avoir au préalable envoyé un message d'avertissement. Le troisième ange proclame ce message. Si les hommes avaient toujours obéi au Décalogue, accordant leur vie aux principes qui y sont contenus, la malédiction de la maladie n'aurait pas inondé le monde comme elle le fait aujourd'hui. — Conseils sur la nutrition et les aliments, 81.

Il est impossible que des hommes et des femmes violent la loi de la nature en s'adonnant à leurs appétits dépravés et à leurs passions déréglées, sans violer également la loi de Dieu. C'est pourquoi le Seigneur a permis que la lumière de la réforme sanitaire brillât sur nous, afin que nous puissions voir les péchés que nous commettons en violant les lois qui régissent tout notre être entier. Nos joies ou nos souffrances dépendent de l'obéissance aux lois de la nature ou de leur transgression. Notre miséricordieux Père céleste voit qu'elle est la condition déplorable des hommes, qui, certains consciemment, mais la plupart inconsciemment, vivent en violation des lois qu'il a établies. Aussi, par amour et par pitié pour la race humaine, il fait briller la lumière de la réforme sanitaire. Il publie sa loi et annonce le châtiment qui suivra la transgression afin que tous puissent apprendre à vivre en harmonie avec les lois de la nature. Il proclame sa loi si distinctement et la rend si évidente comme une ville située sur une montagne. Tous les êtres doués de responsabilité peuvent la comprendre s'ils veulent. Les simples d'esprit ne seront pas tenus pour responsables. Enoncer clairement les lois de la santé et insister pour qu'on s'y conforme, telle est l'œuvre qui accompagne le message du Troisième Ange afin de préparer un peuple qui soit prêt à accueillir le Seigneur quand il viendra sur les nuées des cieux. — Conseils sur la nutrition et les aliments, 81.

“Vous ne vous appartenez pas”

Nous croyons sans doute que le Christ revient bientôt. Ce n'est pas une fable. C'est une réalité. Quand il viendra, ce n'est pas pour nous purifier, ni pour nous laver de nos péchés, encore moins pour enlever les défauts de notre caractère. Il ne viendra pas pour nous guérir des infirmités de notre tempérament et de nos dispositions. Il accomplira toute cette oeuvre avant son retour. FLB, The Faith I Live By FLB 218.2 1958 Chapter 7 The Sanctuary of God

Quand le Seigneur viendra, ceux qui sont saints resteront saints. Ceux qui ont préservé leurs corps et leurs esprits dans la sainteté, la sanctification et l'honneur deviendront donc immortels. Ceux qui sont injustes, non sanctifiés et impurs resteront tels pour toujours. Aucune œuvre ne pourra être accomplie en ce moment pour enlever leurs défauts et leur donner un caractère saint. Ce n'est pas à ce moment que le Seigneur s'engage dans le processus de les purifier de leurs péchés et de leur corruption. Tout cela est accompli pendant le temps de grâce. C'est maintenant que le Seigneur accompli ce travail pour nous. — The Faith I Live By, 218 (1958).

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»