Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils á L'Eglise, Page 231

Chapitre 50 — Les chrétiens du monde entier deviennent un en Christ

[Une bonne partie des conseils de ce chapitre ont été donnés par Mme White au cours d'une réunion â laquelle avaient participé plusieurs personnes de langues et de coutumes divergentes. Quelques-uns des ouvriers présents avaient soutenu à tort que ces conseils donnés par Dieu à son peuple à travers Mme E. G. White n'étaient appropriés qu'aux gens de sa nationalité — White Trustees.]

Si nous venons au Christ avec la simplicité d'un enfant pour lui demander les choses qu'il nous a promises, en croyant que nous les recevrons, il nous les accordera. Je suis heureuse qu'il nous reste encore quelques jours avant la fin des réunions. Aujourd'hui, voici les questions qui se posent: “Irons-nous nous désaltérer à la source des eaux vives? Donneront-ils l'exemple, ceux qui enseignent la vérité?” Si nous le prenons au mot, avec foi, le Seigneur fera de grandes choses pour nous. Oh si nous pouvions voir ici tous les cœurs s'humilier devant Dieu! Depuis le début de ces réunions, je me suis sentie poussée à insister d'une manière toute particulière sur l'amour et la foi, parce que vous avez besoin de ce témoignage. Il en est parmi ceux qui travaillent en Europe qui ont dit: “vous ne comprenez pas les Français, ni les Allemands; il faut les prendre de telle et telle manière.”

Mais je demande: Dieu ne les comprend-il pas? N'est-ce pas lui qui donne à ses serviteurs un message à proclamer? Il sait exactement ce qu'il faut à chacun. Si ce message vient directement de lui par l'intermédiaire de ses serviteurs, il accomplira son œuvre. Tous deviendront un en Christ. Bien que quelques-uns soient foncièrement Français, d'autres Allemands, et d'autres Américains, ils deviendront tout aussi foncièrement semblables au Christ. Le temple de Jérusalem était construit en pierres de taille prises dans les montagnes. Chacune d'elles, ayant sa place désignée à l'avance, avait été équarrie, polie et éprouvée avant d'être à pied d'œuvre. Une fois là, le travail se faisait sans qu'on entendît le bruit d'un marteau. Cette construction représente le temple spirituel de Dieu, composé de matériaux provenant de toute nation, de toute langue, de tout peuple, de toute classe, de grands et de petits de riches et de pauvres, de savants et d'ignorants. Mais il ne s'agit pas de substances inertes devant être façonnées au moyen du marteau et du ciseau; ce sont des pierres vivantes, prises dans le monde par le moyen de la vérité. Le grand architecte, le Maître du temple, est maintenant occupé à les équarrir, à les polir, à les préparer à occuper leur place respective dans ce temple spirituel. Une fois achevé, celui-ci sera parfait dans toutes ses parties et fera l'admiration des anges et des hommes, car Dieu en est l'architecte et le constructeur. Que nul ne pense qu'il n'a pas besoin d'être ciselé. Aucune nation n'est parfaite dans toutes ses habitudes et toutes ses pensées. L'une doit apprendre de l'autre. C'est pourquoi le Seigneur désire que les différentes nationalités se confondent pour être une dans leur manière de voir et dans leur but. C'est ainsi que sera réalisée l'union qui est en Christ. Ce n'est pas sans quelque appréhension que je suis venue dans ce continent, tant j'avais entendu dire que les différentes nationalités d'Europe et les moyens de les atteindre étaient particulières. Mais la sagesse divine est promise à tous ceux qui en sentent le besoin et qui la réclament. C'est Dieu qui peut amener les gens à recevoir la vérité. Qu'il s'empare des esprits afin de les façonner comme le potier façonne l'argile, et ces différences disparaîtront. Regardez à Jésus, mes frères, imitez sa manière d'agir et son esprit. Vous n'aurez alors aucune difficulté à atteindre ces diverses classes. Il ne nous est pas donné plusieurs modèles à imiter, mais un seul qui est le Christ. Si les frères Italiens, Français et Allemands s'efforcent de lui ressembler, ils poseront le pied sur le même fondement, celui de la vérité. L'esprit qui animera l'un animera l'autre: “Christ en eux l'espérance de la gloire.” je vous met en garde,

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»