Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils á L'Eglise, Page 238

Chapitre 52 — Le baptême

Le baptême et la Sainte Cène sont les deux piliers qui soutiennent l'Eglise, l'un à l'extérieur, l'autre à l'intérieur de l'édifice. Sur chacun d'eux, le Christ a gravé le nom du vrai Dieu. Le Sauveur a fait du baptême le signe de l'entrée dans son royaume spirituel. Il en a fait une condition positive à laquelle doivent se conformer tous ceux qui reconnaissent l'autorité du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Avant que tout homme ou toute femme soit reçu au sein de l'Eglise, avant de franchir le seuil du royaume spirituel de Dieu, il ou elle doit recevoir l'empreinte du nom divin: “l'Eternel notre Justice.” Jérémie 23:6. Le baptême, c'est la réconciliation solennelle au monde. Ceux qui sont baptisés au non du Père, du Fils et du Saint-Esprit, dès leur entrée dans la vie chrétienne, déclarent publiquement qu'ils ont renoncé à suivre Satan et sont devenus membres de la famille royale, enfants du Roi des cieux. Ils ont obéi au commandement: “Sortez du milieu d'eux, et séparez-vous...Ne touchez pas à ce qui est impur.” et la promesse est faite: “Je vous accueillerai, je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles.” 2 Corinthiens 6:17, 18.

Les vœux que nous prononçons lors de notre baptême ont une signification très étendue. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, nous sommes ensevelis avec le Christ par le baptême et nous ressuscitons avec lui afin de vivre une vie nouvelle. Notre vie doit être unie à celle du Christ. Désormais le nouveau baptisé doit toujours se rappeler qu'il est consacré à Dieu, au Christ et au Saint-Esprit. C'est le grand but de sa vie, toutes les autres considérations doivent venir après. Il a déclaré publiquement qu'il ne voulait plus vivre désormais pour lui même, ni mener une vie insouciante et médiocre. Il a fait alliance avec Dieu; il est mort au monde. Il vivra pour le Seigneur et emploiera à son service toutes les capacités dont il a été investi, ne perdant jamais de vue le fait qu'il participe à la nature divine. Il s'abandonne entièrement à Dieu: corps et biens et sa suprême ambition est de faire servir à la gloire de Dieu tous les dons qu'il a reçu de sa part.

Soigneuse préparation des candidats

Une préparation plus parfaite est nécessaire de la part des candidats au baptême. Ils doivent recevoir un enseignement plus complet que celui qu'on a généralement coutume de leur donner. Les principes de la vie chrétienne doivent être clairement exposés à ceux qui ont nouvellement accepté la vérité. La profession de foi d'une personne n'est pas une preuve suffisante de sa communion avec le Christ. Il ne suffit pas de déclarer: “Je crois”, mais il faut mettre en pratique les enseignements divins. Lorsque la volonté de Dieu est rendue manifeste dans nos paroles, notre conduite, notre caractère, nous donnons la preuve de notre communion avec lui. La vie de celui qui renonce au péché (qui est la transgression de la loi) est rendue conforme à la volonté divine et témoigne d'une entière obéissance. C'est là l'œuvre du Saint-Esprit. La lumière qui émane de la Parole de Dieu lorsqu'elle est soigneusement étudiée, la voix de la conscience, l'action du Saint-Esprit font naître dans le cœur un véritable amour pour le Christ, qui s'est donné lui-même en sacrifice afin de racheter l'être tout entier: corps, âme et esprit. Or l'amour se manifeste par l'obéissance.

La ligne de démarcation entre ceux qui aiment Dieu et observent ses commandements et ceux qui ne l'aiment pas et foulent aux pieds ses préceptes sera nette et distincte.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»