Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conquérants Pacifiques, Page 435

Chapitre 47 — L'arrestation

Le travail que Paul reprit dans les églises, après avoir été acquitté à Rome, ne pouvait échapper à l'observation de ses ennemis. Depuis le début de la persécution menée par Néron, les chrétiens étaient considérés partout comme des proscrits. Au bout d'un certain temps, les Juifs non croyants avaient conçu l'idée de rendre l'apôtre responsable de l'incendie de Rome. Ils étaient certains qu'il n'en était pas coupable; mais ils savaient bien qu'une telle accusation, faite avec un minimum de vraisemblance, déciderait de son sort. Ils arrivèrent à le faire arrêter de nouveau, et il fut conduit précipitamment au lieu de sa détention finale.

Lors de son second voyage à Rome, l'apôtre fut accompagné par plusieurs de ses anciens compagnons d'œuvre. D'autres désiraient vivement partager son sort, mais il ne leur permit pas de mettre leur vie en péril. La perspective qui s'ouvrait devant lui était bien moins favorable que lors de sa première captivité.

«Back «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»