Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Ch «Pg   Pg» Next Pub.» Forward»

Conquérants Pacifiques, Page 533

le ciel est dans l'attente pour découvrir des hommes et des femmes par lequels Dieu puisse révéler sa puissance.

L'Eglise est l'organisme employé par Dieu pour la proclamation de la vérité, car elle est qualifiée en vue d'une œuvre spéciale. Et si elle reste fidèle, si elle obéit à tous les commandements, l'excellence de la grâce divine habitera en elle. Si elle honore le Seigneur, aucune puissance ne pourra lui résister.

Le zèle pour Dieu et pour sa cause poussait les disciples à rendre témoignage de l'Evangile avec puissance. Un tel zèle ne devrait-il pas insuffler à nos cœurs la détermination de faire connaître l'histoire de l'amour du Christ crucifié? C'est un privilège pour tous les chrétiens, non seulement d'attendre, mais encore de hâter le retour du Sauveur.

Si l'Eglise veut revêtir la robe de justice du Christ, et rompre avec le monde, devant elle luira l'aurore d'un jour resplendissant et glorieux. La promesse de Dieu à son égard subsiste éternellement. Il veut faire d'elle une œuvre parfaite et éternelle, une source de joie pour de nombreuses générations.

La vérité triomphera, en dépit de tous ceux qui la méprisent et la rejettent. Bien que parfois retardés en apparence, ses progrès n'ont jamais été arrêtés. Quand le message évangélique rencontre de l'opposition, le Seigneur lui donne un supplément de force qui lui permet d'exercer une plus grande influence. Avec cette énergie divine, il renversera les plus fortes barrières et triomphera de tous les obstacles.

C'était le salut des âmes qui soutenait le Fils de Dieu pendant sa vie de labeur et de sacrifice. “A cause du travail de son âme, il rassasiait ses regards.” Jetant les yeux sur l'éternité, il contemplait par anticipation le bonheur de ceux qui — par son humiliation — avaient reçu le pardon et la vie éternelle. Il entendait les élus chanter le cantique de Moïse et de l'Agneau.

«Back «Ch «Pg   Pg» Next Pub.» Forward»