Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils sur la Conduite sexuelle L'adultère et le Divorce, Page 12

votre affection, d'attendre un tel laps de temps.

Affections précoces — Je sais de quoi je parle, et je peux vous dire que la meilleure chose à faire, pour vous et pour Nellie, est de renoncer à cette affection, car il n'en résultera rien de bon. En continuant à la fréquenter, vous vous rendrez inapte à faire votre travail, et vous ferez obstacle à une formation sérieuse comme au développement d'habitudes bénéfiques à votre corps et à votre esprit. Une affection prématurée vous fera du tort quelle que soit la jeune fille.

Il m'a été montré le caractère néfaste de ces engagements prématurés, en particulier lorsque le jeune homme se trouve loin de son foyer et choisit une compagne sans l'avis éclairé de sa mère. Il y a un danger à vous fier à votre propre jugement. Un souci précoce de fréquentations et de mariage détournera votre esprit du travail et des études, et exercera auprès de celle que vous entourez de vos prévenances une influence néfaste. Vous ferez preuve tous deux d'une vaine précocité. Et, en persévérant dans cette voie, vous serez complètement aveuglés quant à votre influence et à l'exemple donné. Vous vous exposerez aux critiques et aux reproches.

Ce genre de fréquentations et de mariage sont les plus difficiles à gérer, car l'esprit cède à un tel trouble et à un tel charme que les devoirs envers Dieu et toutes les autres choses deviennent fades et inintéressantes. La réflexion calme et sûre est la dernière chose dont on fait preuve sur ce sujet de la plus grande importance. Chers jeunes, je m'adresse à vous au nom de ma longue expérience... Attendez d'avoir une connaissance suffisante de vous-mêmes et du monde, ainsi que du comportement et du

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»