Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils sur la Conduite sexuelle L'adultère et le Divorce, Page 190

autre conduite. Si vous aviez eu dans le cœur l'influence sanctifiante de la grâce du Christ, vous auriez pris garde à votre attitude et auriez fui les apparences du mal.

Votre manière d'agir a ouvert à bien d'autres personnes les portes de la tentation, et à cause de cela, beaucoup seront perdues. Même en vous corrigeant et en reconnaissant vos erreurs, vous ne pourrez jamais effacer l'empreinte laissée.

Familiarités envers le sexe opposé — On vous regarde d'un œil critique. Les attentions que vous accordez aux jeunes femmes ne se justifient pas; celles que vous avez pour la famille P. sont déplacées. Madame P. a déjà conduit un brave homme à la ruine. J'ai vu cela comme dans un livre ouvert. Au cours de la nuit, il m'a été dit que vous n'aviez pas les capacités pour assumer des responsabilités, grandes ou petites, à moins que vous ne vous repentiez et ne changiez. Dieu ne peut être avec vous tant que vous continuez dans cette voie. Mon guide m'invita à le suivre et votre familiarité puérile envers les jeunes filles, et en particulier avec madame P. et ses filles, me fut montrée. La mère reste au lit la plupart du temps alors qu'elle devrait s'occuper utilement de sa famille.

J'ai vu vos familiarités à l'égard de la mère et de ses filles. Vos attentions et vos cadeaux parlent plus fort que vos paroles flatteuses. Vous déplaisez au Seigneur, et le ciel vous regarde avec désapprobation... vous devriez avoir un cœur nouveau, des mobiles, des actes et une conduite tels que croyants et incroyants puissent trouver en vous l'exemple d'un caractère à l'image de celui du Christ. J'ai vu votre cas comme Dieu le voit, et je vous l'expose maintenant. Vous auriez mieux fait de vous tenir à l'écart de la

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»